Via le lobbying

1 janvier 2017

Nous participons à la construction des politiques publiques en menant des actions ciblées de lobbying. Notre présence active dans de nombreuses instances locales, nationales et européennes participe également à notre capacité d’influence.

« Nexem ne cesse d’agir pour une meilleure appréhension de notre secteur dans toutes les politiques publiques, aux niveaux national et européen. »

Au niveau national

Nexem est membre fondateur de l’Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (UDES). L’Union regroupe 25 groupements et syndicats d’employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 15 branches et secteurs professionnels. Elle est l'organisation multiprofessionnelle de l’économie sociale et solidaire (ESS) et rassemble 80 % des employeurs fédérés de l’ESS.

Nexem participe activement à de nombreuses instances : la CNSA, le CNCPH, la Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC), la Conférence nationale de santé (CNS), le Cnefop, le Cnoss, l’Anesm…

Au niveau régional

L’influence de Nexem se traduit également par un fort investissement dans les instances territoriales (CRSA, CDCA, conseils territoriaux de santé, CPNE-FP, Crefop, délégations régionales UDES, conseils prud’homaux…). Pour en savoir, consultez notre rubrique Via nos délégations régionales.

Au niveau européen

Nous sommes impliqués dans plusieurs réseaux au niveau européen pour améliorer la visibilité de notre secteur, promouvoir ses problématiques au sein du dialogue social européen et défendre les intérêts de nos adhérents auprès des institutions européennes. Nexem est membre :

  • de l’Association européenne des prestataires de services pour personnes en situation de handicap (EASPD), avec laquelle nous jouons un rôle moteur dans le projet Pessis 3. De ce partenariat est née, en octobre 2017, la Fédération européenne des employeurs sociaux, dont nous assurons la vice-présidence. Son rôle : renforcer la position des employeurs dans les services sociaux au niveau européen et national et influencer la législation européenne, notamment à travers des structures de dialogue social européen,
  • du Centre européen des employeurs et entreprises fournissant des services publics (CEEP),
  • d’Eurochild,
  • de Social employers,
  • de Social Platform.

Elections 2017 : nos 14 propositions pour participer au débat public

À l’occasion des élections présidentielles et législatives de 2017, Nexem a formulé et présenté aux candidats 14 propositions pour contribuer au débat public - ainsi qu’une synthèse des propositions – autour de 3 axes :

  • promouvoir l’innovation sociale,
  • faire reconnaître l’action sociale et médico-sociale comme un investissement,
  • construire une Europe solidaire.

Ces propositions sont issues de l’expérience et de l’engagement quotidien de ses adhérents sur les territoires. La plateforme reste un levier pour porter concrètement la parole de nos adhérents et participer à l’élaboration des politiques publiques portées par la nouvelle Assemblée et le gouvernement.

« A l’heure où le débat public est déterminant pour notre pays, il est nécessaire pour Nexem de faire entendre sa voix dans le dialogue avec les partenaires sociaux, la puissance publique et les représentants élus, qui doivent mettre la question sociale au cœur de leur projet politique. »