VALOR’ESS, la plateforme pour la mesure de l'impact social des acteurs de l’ESS, est en ligne

4 juin 2020

Lancé officiellement ce mardi 2 juin, via un webinaire organisé par l’Union des employeurs de l’économie social et solidaire (UDES), VALOR’ESS, le référentiel en matière de mesure d’impact social à destination des acteurs de l’ESS est à présent disponible sur www.valoress-udes.fr. Nexem et des associations de son réseau ont notamment pris part aux travaux d’élaboration de la plateforme en ligne.

Totalement gratuite et simple d’utilisation, la plateforme VALOR’ESS s’adresse à toute structure qui souhaite faire ses premiers pas en matière de mesure d’impact social et ainsi objectiver :

  • son impact social à travers 43 indicateurs spécialement conçus pour évaluer l’impact social des activités présentes dans les différents secteurs de l’ESS ;
  • ses pratiques internes via une soixantaine d’indicateurs de gestion (mission sociale, gouvernance, diversité, ressources humaines, modèle économique…).

VALOR’ESS propose également une base de ressources permettant d’accompagner la prise en main des indicateurs et d’aller plus loin dans la démarche de mesure d’impact social.

Mobilisation de Nexem et de ses adhérents

Le projet VALOR’ESS piloté par l’UDES ces deux dernières années a mobilisé plusieurs partenaires et membres de l’Union. Nexem et des associations de son réseau ont participé à la définition des indicateurs sur lesquels repose l’outil.

En effet, pour l’organisation et ses adhérents, la mesure de l’impact social est un moyen de faire toute la lumière sur leur utilité sociale et sociétale, source pérenne d’économies – et non de dépenses – pour la société et levier d’autonomie pour les personnes qui en bénéficient.

Le webinaire de lancement

Plusieurs experts et personnalités étaient regroupés le 2 juin autour de l’équipe de l’UDES à l’occasion de lancement de VALOR’ESS qui a été clos par Christophe Itier, haut-commissaire à l'économie sociale et solidaire.

Tout au long des échanges, les participants étaient invités à poser leurs questions aux intervenants et poster des commentaires en live. Une soixantaine de questions ou remarques ont ainsi été publiées. Plusieurs questions ont notamment porté sur la formation à l’outil et sa déclinaison prévue dans quatre régions tests.

Expert lié