Stratégie nationale pour la protection des mineurs : Nexem demande à être associé aux réflexions du gouvernement

30 janvier 2019

Après l'annonce de sa nomination au poste de secrétaire d'Etat en charge de la Protection des mineurs, Adrien Taquet - député LREM des Yvelines - a présenté lundi devant le Conseil national de la protection de l'enfance, les pistes du gouvernement pour la future stratégie nationale pour la protection de l'enfance et de l'adolescence.

Attendue avant l’été 2019, la Stratégie nationale en faveur de la protection de l’enfance devrait s’articuler autour de trois grands axes :

  • renforcer la prévention,
  • lutter contre tous les types de violence,
  • faire respecter les droits fondamentaux des enfants de l’aide sociale à l’enfance (ASE).

Le secrétaire d’Etat a ensuite évoqué les premières pistes envisagées par le gouvernement comme la mise en place de parcours de périnatalité dès le 4ème mois de grossesse, le renforcement du suivi PMI après la naissance, l’incitation des citoyens à déclarer les situations de maltraitance, la prise de décision de protection de l’enfance, l’amélioration des démarches d’adoption ou encore l’accompagnement des jeunes adultes sortant de l’ASE ainsi que l’amélioration de la formation et du recrutement des professionnels.

Une concertation nationale avec l’ensemble des acteurs du secteur devrait être organisée par le ministère, Nexem a d’ores et déjà demandé à rencontrer le nouveau secrétaire d’Etat, et à prendre part à cette concertation pour présenter les propositions de la commission sectorielle protection de l’enfance.

Expert lié