Six adhérents de Nexem au palmarès du 15e Trophée Direction[s]

3 décembre 2019

Dévoilé le 27 novembre 2019 lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Paris, le palmarès du 15e Trophée Direction[s] met une nouvelle fois en lumière la pertinence des réponses innovantes des associations aux besoins et aux attentes des personnes fragiles. Avec six récompenses, dont le Trophée, les adhérents de Nexem étaient à l’honneur.

Rendez-vous annuel phare de l’innovation dans le secteur social et médico-social, le Trophée Direction[s] récompense chaque année des initiatives exemplaires et reproductibles. Cette année, le jury a dû départager une centaine de projets présentés par les directeurs et leurs équipes. Le palmarès témoigne de la dynamique inclusive et participative déployée par les établissements et services, à l’instar de la démarche inédite portée par la maison d’accueil spécialisé (MAS) Le Hameau (association Gapas), lauréate de cette 15è édition. Action qui a été saluée par Sophie Cluzel en clôture de l’événement.

A la MAS Le Hameau, les résidents participent au recrutement des équipes

Depuis un an, la MAS Le Hameau, située à Hantay dans le Nord, a mis en place un groupe de résidents volontaires appelé Les Recruteurs du Hameau, qui recrute les professionnels, membres de la direction compris. Formés par un cabinet spécialisé, ces résidents sont associés à l’ensemble du processus, depuis le choix des CV jusqu’à la décision.

J’existe et je veux, le magazine édité par l’Adapei Var-Méditerranée reçoit le prix des lecteurs

Lancée en 2015, la revue trimestrielle J’existe et je veux est réalisée par l’Adapei var-méditerranée avec des résidents des foyers. Ceux-ci sont associés à toutes les étapes de son élaboration. Axée sur la vie affective et sexuelle, elle s’adresse aux personnes déficientes intellectuelles et représente un support pédagogique pour les professionnels et les aidants. J’existe et je veux compte aujourd’hui plus de 2 000 abonnés. 18 numéros ont été publiés depuis son lancement. 

Céline Poulet, secrétaire générale du Comité interministériel du handicap, a remis le prix des lecteurs aux lauréats. Elle a salué la démarche participative mise en œuvre par l’association et la pertinence de cet outil pour les personnes, leurs accompagnants et, plus largement, pour le secteur : "[Le sujet de la vie affective et sexuelle] n'est souvent pas un problème pour les personnes, mais s'en est un pour l'écosystème.", a-t-elle précisé. 

Parmi les actions qui s’inscrivent dans une logique inclusive et participative, trois autres initiatives ont particulièrement marqué le jury.

L’association Colchique à Belfort et les résidents de l’EHPAD du Parc à Audincourt (Doubs) ont reçu le prix dans la catégorie "Promotion de la citoyenneté et participation des publics", pour leur clip vidéo Les mémés s’éclatent (plus de 300 000 vues sur YouTube) qui change le regard porté sur les personnes âgées. Dans la même catégorie, l’institut d’éducation motrice Xavier Falala (APF France handicap) a reçu une "mention" pour son auto-école associative intégrée à l’établissement. 

Le Trophée Direction[s] s’articule autour de quatre grandes thématiques :

  • Gouvernance et management d'équipe ;
  • Adaptation de l'offre aux nouveaux besoins et attentes des publics ;
  • Promotion de la citoyenneté et participation des publics et de leur famille ;
  • Coopération et ouverture sur le territoire.

Citons aussi l’association Aid’Aisne et l’HEPAD Les 7 sources à Bagnols-sur-Cèze (Gard) qui ont reçu chacune une "mention" dans la thématique "Coopération et ouverture sur le territoire". Aid’Aisne a créé un jardin partagé, solidaire et thérapeutique ouvert aux personnes accompagnées par le service d’aide à domicile, aux salariés et aux partenaires. L’EHPAD Les 7 sources a également été récompensée pour sa chorale inclusive et participative ouverte aux résidents, aux personnes âgées vivant à domicile et aux jeunes du centre de loisirs municipal.

Les papillons blancs Appedia et l’Œuvre Falret des Yvelines récompensés pour leurs équipes mobiles

Dans la catégorie "Adaptation de l’offre aux nouveaux besoins et attentes des publics", deux équipes mobiles ont reçu chacune une "mention" du jury :

  • Passerellel’équipe mobile pour prévenir l’exclusion de locataires en difficulté déployée par l’Œuvre Falret des Yvelines. Cette démarche s’inscrit dans un partenariat avec les acteurs du logement. Elle vise le soutien, le maintien à domicile et l’insertion sociale de locataires dont les difficultés ont été repérées par leur bailleur. Depuis sa création en 2016, "82 personnes ont été accompagnées et 25 expulsions évitées. 62 personnes ont été orientées vers de soins psychiatriques et 50 vers une prise en charge somatique", mentionne le magazine Direction[s] ; 
  • l’équipe mobile d’appui à la scolarisation portée par Les papillons blancs Appedia à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Cette équipe intervient en soutien des enseignantes pour évaluer et accompagner des enfants présentant des troubles du spectre autistique et / ou des troubles du comportement. Le jury a souhaité mettre en lumière un service "précurseur", "exemplaire" et "duplicable", emblématique des possibilités de coopération avec l’Education nationale. 

"Le prix de l’adaptation de l’offre aux nouveaux besoins et attentes des publics" a été attribué au dispositif d’astreinte et d’hébergement d’urgence créé par l’association Viffil SOS femmes à Villeurbanne (Rhône). Créé en juillet 2018 à titre expérimental, ce dispositif s’adresse aux femmes victimes de violences conjugales. Grâce à une permanence téléphonique, les policiers et les gendarmes peuvent contacter un travailleur social pour évaluer les situations en urgence, et organiser la mise en sécurité des femmes et de leurs enfants au sein d’un centre d’hébergement et de réinsertion sociale.

Les papillons blancs 76 et la Fédération Médico-Sociale récompensés dans la catégorie « Gouvernance et management d’équipe »

La démarche de responsabilité sociale et environnementale développée par l’association Les papillons blancs 76 (Seine-Maritime) a reçu le prix de la thématique "Gouvernance et management d’équipe". Axe stratégique du projet associatif 2016-2020, elle est pilotée par une instance qui associe des responsables hiérarchiques et des membres de leurs équipes. Globale et intégrée au système de management, elle favorise le dialogue en interne et améliore l’attractivité des établissements et services.

La Fédération Médico-Sociale (FMS), située à Epinal dans les Vosges, a reçu une "mention" du jury pour la démarche de prévention des risques et d’amélioration des conditions de travail de nuit qu’elle déploie dans ses neuf établissements d’hébergement depuis 2017. Appelé Bonne JourNuit, ce dispositif cible les effets du travail de nuit sur la santé et la vie familiale. Il vise à renforcer la communication, l’intégration des professionnels de nuit au sein de l’organisation, leur reconnaissance et les parcours professionnels.

Ce palmarès témoigne des dynamiques managériales qui s’engagent au sein des associations dans un optique pérenne, au service des équipes et des personnes accompagnées.

Placée sous le haut patronage d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, de Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées et de Christophe Itier, haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale, et en présence de Marie-Anne Montchamp, présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, la 15è cérémonie du trophée Direction[s] a été l’occasion d’une rétrospective des 14 éditions précédentes.

Ce moment a permis de mesurer l’impact de cet événement et surtout, l’inventivité et l’agilité des professionnels du secteur social et médico-social pour répondre aux attentes qui évoluent et aux nouvelles problématiques qui touchent les personnes fragiles.

Nexem félicite les lauréats et vous donne rendez-vous pour le Trophée Direction[s] 2020 !

 

Pour en savoir plus sur les démarches récompensées, consultez les articles de Direction[s] en libre accès.

Contact

Sujet liés