Ségur de la Santé : l’argumentaire et les positions défendues par Nexem

16 juin 2020

Comme expliqué dans notre article du 11 juin, Nexem est partie prenante du Ségur de la Santé. Cette grande concertation doit permettre de rebâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus résilient, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires, avec des solutions fortes et concrètes.

Nexem est associée aux concertations régionales, nationales, ainsi qu’à celles prévues dans le cadre prévu initialement de quatre « piliers » :

  1. Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent
  2. Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service
    des soins
  3. Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes
  4. Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers

Les premiers échanges ont fait surgir une cinquième thématique, « Numérique et système d’information », transversale aux quatre piliers et donc traitée à part.

La crise sanitaire liée au Covid-19 a joué un rôle important de révélateur. Nexem et ses partenaires souhaitent tirer les leçons de cette crise pour nourrir ses propositions au Ségur et faire de notre secteur un acteur à part entière du système de Santé.

Cliquez ici pour consulter le document.

Experts liés

Sujet lié