Ségur de la santé : Axess interpelle Nicole Notat sur les attentes du secteur de l’économie sociale et solidaire

25 juin 2020

Dans le cadre des travaux du Ségur de la santé, Axess, la confédération composée entre autres de la FEHAP, Nexem et Unicancer, a souhaité adresser à Nicole Notat, coordinatrice du Ségur, une note rappelant les attentes et les demandes du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) en vue de l’annonce prochaine des conclusions des groupes de travail.

La priorité a été mise sur la nécessité de prendre pleinement en compte l’ensemble des acteurs de santé dans la réforme future et de ne pas la cantonner au seul hôpital public. L’absence du secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif des échanges sur les aspects ressources humaines du Ségur de la santé ne laisse entrevoir qu’une intégration partielle de notre secteur aux prochaines annonces gouvernementales.

La participation pleine et entière de notre secteur aux échanges du groupe de travail RH – et non à la marge comme c’est la cas actuellement – est une demande forte d’Axess, afin d’assurer la participation complète du secteur à la future réforme du système de santé.

Parmi les attentes du secteur, il est à noter :

  • la garantie d’une équité de traitement entre secteur public et secteur privé (reconnaissance des métiers, financement des mesures d’attractivité, revalorisation des métiers équivalente entre public et privé),
  • le cheminement vers une convergence des conventions collectives du secteur privé solidaire,
  • des évolutions en matière de formation professionnelle pour valoriser les métiers et les parcours, valoriser les missions d’encadrement, la prise en compte des nouvelles technologies et le déploiement d’une stratégie numérique dans nos secteurs d’activité, l’accompagnement de la qualité de vie au travail ou encore l’instauration d’un service minimum dans le secteur en cas de grève.