Revalorisation des métiers du soin et de l’accompagnement : la seconde étape du Ségur est lancée

15 avril 2021

Le ministre de la Santé a annoncé, ce lundi 12 avril, des hausses de salaire pour l’ensemble des personnels soignants lors du troisième comité de suivi du Ségur de la Santé. Explications...

Pour bien comprendre la situation, il faut remonter en juillet 2020... A l’issue du Ségur de la Santé, une première augmentation de 183 € a été versée aux personnels non-médicaux des établissements de santé et des EHPAD publics et privés.

Parallèlement, la mission Laforcade a démarré début d’année 2021 avec pour mission de travailler à l’attractivité des métiers du médico-social. Nexem, aux côtés de ses partenaires – la FEHAP et Croix-Rouge française – a donc poursuivi les négociations avec l’ancien directeur général de l'Agence régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine dans l’optique d’étendre les mesures du Ségur.

Ces négociations ont d’ailleurs abouti, début avril, à la signature d’un accord de méthode validé par le Conseil d’Administration de Nexem le 6 avril dernier (cf. message d’Alain Raoul dans le Flash Info du 13 avril 2021). Cet accord prévoit, pour notre secteur privé, des revalorisations conditionnées par des négociations paritaires.

Pour le secteur public, en février 2021, le Gouvernement a annoncé que le versement de l’augmentation de 183 euros concernerait également les professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux rattachés à un établissement public de santé ou à un Ehpad de la fonction publique hospitalière (FHP).

Les annonces du ministre de la Santé de lundi dernier répondent au deuxième acte du Ségur de la Santé. Olivier Véran a annoncé une réévaluation globale des grilles de rémunérations des soignants pour répondre à un double objectif : revaloriser les professionnels tout au long de leur carrière pour les fidéliser et susciter de nouvelles vocations, notamment parmi les jeunes.

Nexem a été informée que ces revalorisations devraient, à terme, concerner également les métiers de notre secteur.

Une première réunion est organisée mardi prochain avec le ministère de la santé pour envisager le périmètre, les échéances et les conditions d’une transposition de ces nouvelles revalorisations dans notre secteur.

Nexem vous tiendra bien entendu informés des suites de cette rencontre et poursuivra, en parallèle, les négociations initiées dans le cadre de la mission Laforcade pour que la revalorisation des soignants dans le secteur du handicap soit effective dès cette année et pour que l’ensemble du secteur social et médico-social soit concerné par ces revalorisations.

Un des enjeux pour Nexem est la mise en cohérence de ces différents chantiers et annonces.

 

 

Sujet lié