Redécouvrez notre 360° consacré aux groupements employeurs

13 février 2020

Ils permettent la mutualisation des emplois entre plusieurs organismes gestionnaires à l'échelle locale ou territoriale. Les groupements employeurs (GE) sont devenus une solution alternative au recours aux CDD. Ce 360°, publié fin 2018, fait le point sur ce statut juridique, détaille ses avantages et ses limites. Il permettra également de comprendre quels sont les préalables indispensables à la constitution d'un GE et quels sont les modalités de gestion.

Dans un contexte économique contraint, les associations, qui se doivent de garantir la continuité de l’accompagnement, souhaitent s’inscrire dans une logique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) et non de précarisation des emplois. Face aux aléas liés aux absences, une des solutions consiste à créer des coopérations inter-associatives. Cependant, la question de l’emploi des personnels non permanents recouvre des réalités variées et des enjeux considérables. L’émergence de solutions alternatives pour pallier aux contrats à durée déterminée (CDD) a pu provoquer des interrogations et une volonté de mutualisation. Nexem et ses délégations régionales ont donc engagé une large réflexion avec leurs adhérents sur ce sujet.

Cette initiative a permis de fédérer un certain nombre d’associations autour d’objectifs communs :

  • constituer une véritable alternative aux pratiques actuelles de remplacement en favorisant une logique durable et pérenne pour l’ensemble des acteurs,
  • mobiliser autour d’une solution innovante en matière d’emploi,
  • offrir aux salariés la possibilité de devenir acteurs de leur parcours professionnel.

Grâce à ce travail, de nouvelles solutions ont été identifiées afin de pallier le recours au CDD, comme les groupements employeurs (GE) sous la forme associative ou de sociétés coopératives d’intérêts collectifs (SCIC). Grâce au relais des délégations régionales de Nexem, des dynamiques communes ont été initiées localement. Cette démarche collaborative
a également favorisé la mise en réseau avec des experts techniques reconnus sur le sujet. Nexem a donc confié à ces mêmes experts, à savoir le cabinet Cornillier Avocats et le Centre ressources des groupements employeurs (CRGE), pour une traduction opérationnelle des modèles existants en matière de mutualisation d’emplois, ce nouveau 360°.

Pour le consulter rendez-vous dans notre base documentaire.