Programme ESMS numérique : voici la nouvelle répartition financière par région de la phase d’amorçage

25 août 2021

Les crédits du temps 1 de la phase d’amorçage du programme ESMS numérique, d’un montant de 24 millions d’euros, ont vu leur répartition par région changer à la suite d’une décision de la CNSA. Les crédits du deuxième temps de la phase d’amorçage s’élèveront quant à eux à 75 millions d’euros.

Le programme ESMS numérique vise à déployer le dossier usager informatisé (DUI) au sein des établissements et services médico-sociaux. En 2021, ce programme se structure en deux temps expérimentaux, dits d’amorçage, qui visent à tester le dispositif et à sélectionner les premiers projets. Une phase de généralisation aura ensuite lieu à partir de 2022. 

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), par une décision publiée le 10 août au Journal officiel, a modifié la répartition des montants entre les régions, annoncée par une décision précédente publiée en mai 2021. 

Seuls les montants évoluent ; les modalités restent inchangées.  

Régions dont la dotation des ARS pour le temps 1 de la phase d’amorçage augmente : 

  • Auvergne-Rhône-Alpes, de 2 888 232 euros à 3 153 857 euros ; 
  • Bourgogne-Franche-Comté, de 1 210 399 euros à 1 334 519 euros ; 
  • Guadeloupe, de 375 000 euros à 395 000 euros 
  • Ile-de-France, de 2 611 875 euros à 2 880 000 euros ; 
  • Normandie, de 1 332 395 euros à 1 365 000 euros ; 
  • Pays de la Loire, de 1 609 373 euros à 1 770 000 euros

Régions dont la dotation des ARS pour le temps 1 de la phase d’amorçage diminue :  

  • Bretagne, de 1 264 784 euros à 1 160 000 euros ; 
  • Centre-Val de Loire, de 1 000 778 euros à 720 000 euros ; 
  • Grand Est, de 1 953 479 euros à 1 875 000 euros ; 
  • Occitanie, de 2 194 111 euros à 2 190 000 euros ; 
  • Nouvelle Aquitaine, de 2 407 037 euros à 2 120 000 euros ; 
  • Corse, de 375 000 euros à 364 017 euros ; 
  • Guyane, de 375 000 euros à 370 000 euros ; 
  • Martinique, de 375 000 euros à 300 000 euros ; 
  • Mayotte, de 375 000 euros à 352 607 euros ; 
  • La Réunion, de 375 000 euros à 325 000 euros ; 
  • Provence-Alpes-Côte-d’Azur, de 1 566 149 euros à 1 425 000 euros

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rapprocher par email du pôle OSMS : teleconseil-osms@nexem.fr .