Pour tout savoir sur Nexem, découvrez le rapport annuel 2016

20 juin 2017

Six mois après son lancement, Nexem, la nouvelle organisation professionnelle des employeurs (OPE) du secteur social, médico-social et sanitaire à but non lucratif, publie son rapport annuel 2016.

L'occasion de faire le point sur le chemin parcouru qui a abouti à la fusion de la Fegapei et du Syneas, mais aussi, de mieux appréhender ce qu'est Nexem aujourd'hui et de démontrer sa singularité, celle d'une organisation au service d'un projet social et collectif, l'accompagnement des personnes fragiles au sein d'une société plus inclusive.

  1. 2016. Année de création, année de transition

L’année 2016 a été particulièrement mouvementée car elle a vu la coexistence de 3 entités : la Fegapei, le Syneas et la nouvelle organisation professionnelle d’employeurs sous sa forme préfiguratrice, créée dès la fin de l’année 2015, et devenue Nexem au 1er janvier 2017. Malgré ce contexte, la continuité d’activité a été assurée et une nouvelle dynamique a été insufflée par un processus de fusion collaboratif – représentants politiques, délégations régionales, collaborateurs et adhérents y ont activement participé.

  1. 2017. Une autre façon d’incarner la fonction employeur

En moins de deux ans, le constat d’un monde qui change et la volonté d’y participer ont permis à la Fegapei et au Syneas de créer la première OPE du secteur social, médico-social et sanitaire à but non lucratif. Nexem s’est donné l’ambition d’accompagner ses adhérents dans un monde complexe et de les représenter afin de faire vivre leurs valeurs et leurs attentes. Nexem souhaite également devenir un interlocuteur de confiance pour les pouvoirs publics, qui doivent voir en Nexem un acteur qui interpelle, qui propose et qui construit.

Ces différents épisodes sont ainsi retracés dans le rapport annuel 2016 qui a été approuvé à une large majorité (95 %) lors de l’assemblée générale de Nexem, le 14 juin dernier.