Point d’étape sur la certification Cap’Handéo pour les structures accompagnant les personnes autistes

7 février 2019

Handéo a lancé, à l’été 2018, la première certification consacrée aux structures médico-sociales du champ du handicap : la certification Cap Handéo "Service et établissement - Autisme". Depuis, où en est cette certification ?

A la suite de ce lancement, pas moins d’une cinquantaine d’actes de candidatures d’organismes gestionnaires et d’ESMS ont été reçus par Handéo, en vue d’un engagement dans la procédure de certification.

Les premières visites d’audit de certification sur site vont avoir lieu dans les prochains mois, parallèlement à l’installation au second trimestre, du Comité national de suivi de la certification, en charge notamment de :

  • rendre un avis sur les demandes de certification de la part des structures candidates ;
  • garantir l’impartialité du processus décisionnel du Comité ;
  • participer à l’amélioration du référentiel sur la base des retours d’expérience ;

Nexem y sera représentée, dans la continuité de sa participation au comité de rédaction du référentiel de certification.

Un référentiel engagé et engageant au service de l’accompagnement des personnes autistes

En entrant dans le processus de certification Cap’Handéo Service et établissement - Autisme, les structures s’engagent à :

  • mettre en œuvre l’ensemble des 27 exigences incontournables du référentiel Cap’Handéo;
  • se conformer aux recommandations de bonnes pratiques de la HAS (et anciennement Anesm).

Ces exigences s’appuient sur les principes suivants :

  • une évaluation fonctionnelle des besoins de la personne ;
  • des professionnels formés ;
  • un accompagnement personnalisé et ouvert sur l’extérieur ;
  • une prise en compte effective des spécificités de l’autisme ;
  • une reconnaissance de l’expertise des personnes et des familles.

Une démarche de certification rigoureuse co-construite avec l’ensemble des parties prenantes de l’accompagnement des personnes autistes

Une fois la certification obtenue, et ce pour 3 ans, un audit de surveillance sera réalisé à mi-parcours (au bout de 18 mois). Il se base sur :

  • un audit documentaire ;
  • des entretiens avec des personnes accompagnées et/ou leurs proches aidants ;
  • un entretien téléphonique avec le responsable de la structure certifiée.

Pour aller plus loin

Sujet lié