Prospective financière des établissements de santé : l’ANAP propose un guide pour construire votre plan global de financement pluriannuel

25 mai 2021

Les établissements de santé sont tenus de préparer chaque année leur Plan Global de Financement Pluriannuel. Cet exercice de prospective financière, qui plus est dans le contexte pandémique qui induit de nombreux bouleversements, peut se révéler difficile à mettre en œuvre pour certains établissements peu rompus à l’exercice. Il s’agit d’un outil de prévision fondamental permettant de définir la trajectoire financière de l’établissement au cours, a minima, des cinq prochaines années.

L’ANAP a produit ce guide dans une logique de démarche à suivre pas à pas pour mettre en lumière les étapes fondamentales, les points de vigilance et illustrer par un cas concret comment construire son plan global de financement pluriannuel.

Eléments de méthodologie

Après avoir abordé les notions fondamentales (grands agrégats, ratios, cycle d’exploitation et d’investissement…), ce guide propose une méthodologie de construction présentée sous forme d’étapes à suivre : prise en compte à partir d’une trésorerie cible, de la dette, des investissements et opérations en cours, intégration des projets et simulations d’activité sur les années à venir, puis consolidation de toutes les données.

Le guide met ensuite en perspective le contexte actuel et les différentes problématiques de l’établissement et de son ARS. Enfin, il aborde en détail un cas concret d’établissement situé dans une ville moyenne.

Ce guide, facile d’appropriation, livre des clés pour bien réussir son PGFP et enrichir le dialogue de gestion avec les parties prenantes. Il constitue une base solide d’élaboration du PGFP à partir de laquelle les établissements pourront intégrer de nouvelles données en lien avec l’actualité (notifications d’investissements et de financements, impact de nouveaux textes à paraître, …).

A qui s’adresse cette publication ?

Cet ouvrage s’adresse à l’ensemble des directeurs financiers et directeurs des établissements publics de santé, établissements privés à but non lucratif antérieurement financés par dotation globale et, dans une certaine mesure, aux directeurs d’établissements sociaux et médicaux sociaux. Dans le cadre du dialogue de gestion, il s’adresse également aux responsables en ARS.

Cliquez ici pour consulter la publication