Nos délégations régionales mobilisées pour l’attractivité des métiers

14 octobre 2021

Dans la foulée des annonces du PLFSS 2022, de l’Occitanie, aux Hauts-de-France en passant par les Pays de la Loire…, les délégations régionales de Nexem se mobilisent autour des thématiques recrutement, revalorisations salariales et attractivité des métiers du secteur. Interpellations des pouvoirs publics, rassemblements dans les grandes villes, événements interfédérations, conférences de presse… les actions coup de poing se multiplient. Tour d’horizon des actions organisées début octobre.

Le 6 octobre dernier, avec plusieurs autres acteurs du secteur social et médico-social, Nexem Occitanie a appelé à poursuivre la mobilisation sur les revalorisations salariales à travers un « rassemblement populaire ». Plus de 300 responsables d’associations et de fédérations se sont réunis à Toulouse et à Montpellier. Consultez le communiqué « appel à rassemblement ». Les médias étaient présents, comme La Dépêche et Radio bleu.

Dans les Hauts-de-France, ce 14 octobre, une conférence de presse intitulée « Crise des métiers de l’humain : pour continuer à pouvoir prendre soin, les associations se mobilisent ! » est organisée par une dizaine d’organisations (Nexem, la Fehap, l’Uriopps, la Cnape, la FAS, l’Unapei…). Plus de 250 responsables associatifs ont prévu d’y assister dans l’optique de montrer l’ampleur de leur mobilisation et un manifeste devait être diffusé. Consultez l’invitation presse.

La situation très préoccupante relative à la pénurie de professionnels dans l’ensemble du secteur social et médico-social a été reprise par Le Courrier picard.

En Pays de la Loire, le 5 octobre une conférence de presse – Nexem, Uriopss, Croix-Rouge française, Fehap, APF France Handicap – a été organisée. L’objectif ? Informer les journalistes des problèmes de recrutement, du manque de reconnaissance et de l’épuisement des personnels, etc., mais aussi montrer l’engagement du secteur associatif à but non lucratif et les menaces qui pèsent sur lui et sur les personnes accompagnées. Découvrez l’article de Ouest France.

Le 11 octobre, plusieurs acteurs ligériens* ont envoyé une lettre ouverte aux “décideurs publics” territoriaux (parlementaires, ARS, ORS, conseil régional, conseil départemental, Opco santé, Pôle emploi…). Les adhérents ont été appelés à relayer ce message.

Enfin, Nexem Pays de la Loire propose aux acteurs du territoire de participer aux rencontres régionales sur le thème : “Recruter, une mission impossible ?”, prévues les 19 et 26 octobre.

D’autres actions sont prévues en octobre avec l’objectif d’alerter sur les dangers que font peser les iniquités salariales issues du Ségur de la santé pour les organisations et pour les personnes accompagnées. En Nouvelle-Aquitaine, les organisations lancent un appel à mobilisations simultanées sur plusieurs territoires pour le 27 octobre. En Normandie, un collectif de 13 fédérations, dont la Cnape, la Fehap, Nexem, l’Unapei et l’Uriopss, organise plusieurs prises de parole auprès des institutionnels et de la presse locale. Des rencontres de parlementaires se programment en Bourgogne-Franche-Comté et une démarche est en cours de discussion en Bretagne.

Et pour finir, en région PACA, dès fin septembre une motion interfédérale a été envoyée à l'ensemble des parlementaires

* CFA ADAMSSE Pays de la Loire, CREAI Pays de la Loire, Croix-Rouge française, FAS Pays de la Loire, Feha Pays de la Loire, Inter Association 44, Nexem Pays de la Loire, Udes, Unaforis Pays de la Loire, Unapei Pays de la Loire, Uriopss Pays de la Loire

Expert lié

Articles de presse