Mon observatoire du développement durable : les premiers résultats de la 3e édition

11 mars 2020

L’Anap vient de publier le rapport de la 3e enquête Mon observatoire du développement durable (MODD) menée dans les établissements et services sanitaires et médico-sociaux (ESSMS), à l’initiative des pouvoirs publics, des fédérations signataires de la convention sur le développement durable 2017-2020, dont Nexem, et de l’Anap.

Il s’agit, grâce à cet observatoire du développement durable, de permettre aux établissements volontaires d’autoévaluer leur maturité  en matière de développement durable autour de cinq volets - économique, gouvernance, sociétal, social et environnemental - et d’en restituer un état pour chaque année avec des pistes d’action à partager.

Cette année, l’enquête s’est déroulée entre le 31 mai et le 11 octobre 2019 et a mobilisé 1 119 établissements et services, soit un nombre de structures répondantes multiplié par 2,6 par rapport à la première campagne en 2017 (426). La participation du secteur sanitaire a augmenté de 17 points par rapport à 2018, contrairement au secteur social et médico-social qui connaît lui, une diminution de 17 points.

Par ailleurs, dans le cadre de la campagne 2020 de remplissage du tableau de bord de la performance du secteur médico-social, l'Anap y a inclus 5 indicateurs issus de MODD permettant d'identifier l'implication des services et établissements en matière de développement durable. Les questions posées à ce sujet sont :

  • comment intégrez-vous les enjeux du développement durable (durabilité économique, sociale et sociétale et environnementale) dans les projets majeurs de votre structure ?
  • comment est abordée la qualité de vie au travail (QVT) au sein de votre structure ?
  • quelle est votre consommation d'énergie par m2 ?
  • comment est abordée la gestion des déchets au sein de votre structure ?
  • comment votre structure pratique-t-elle ses achats ?

Ainsi, chaque structure, quel que soit son niveau de maturité, pourra amorcer ou confirmer sa démarche en matière de développement durable à travers l’un de ces deux outils ou des deux outils. MODD permet d’approfondir et d’aller plus loin dans l’évaluation de ses pratiques en matière de développement durable et d’en définir des actions à mener.

Les constats de l’autoévaluation de la maturité sur les cinq volets de MODD

Le volet économique et achat est celui qui a connu la meilleure progression du niveau de la maturité moyenne globale, passant de 1/5 en 2017 à 3/5 en 2019. Le déploiement de politiques d’achats durables s’est notamment confirmé en 2019. 

Sur le volet gouvernance, il est constaté une stabilité de la maturité moyenne globale des structures à 2/5 depuis 2017. La grande majorité des répondants a pris en compte les enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux du développement durable, bien que deux tiers des structures ne les aient pas traduits en engagements formalisés. 

Sur le volet sociétal, qui reflète la capacité des structures à travailler avec les acteurs de leurs territoires, il est constaté une mobilisation des structures pour prendre le virage du numérique (près de la moitié des répondant déclare mobiliser le numérique pour enrichir ou développer leur offre de prestation) et un engagement des structures sanitaires et médico-sociales de leur territoire, notamment en menant des projets collaboratifs territoriaux. 

Pour le volet social, la maturité moyenne globale des structures est restée stable au niveau 3/5. Les enjeux de santé et qualité de vie au travail ont mieux été pris en compte en 2019 : la majorité des structures répondantes a indiqué coconstruire avec les salariés le contenu et l’organisation de leur travail. 

Quant au volet environnemental, la maturité moyenne globale des structures est stable (3/5), alors que le nombre de répondants connait une augmentation notable (17 % de répondants de plus par rapport à 2018).

Des pistes pour structurer une démarche de développement durable

Quelques pistes d’actions proposées dans le rapport : 

  • utiliser les résultats de l’autodiagnostic de MODD pour situer sa maturité, se comparer aux établissements du même secteur, déterminer les axes prioritaires du diagnostic dans les engagements stratégiques de la structure ;
  • identifier les parties prenantes de la structure ainsi que les personnes ressources pour mettre en œuvre des actions et des indicateurs de suivi ;
  • mettre en place des évaluations initiales de consommation (énergie, eau, déchets), puis des indices de consommation dans une véritable démarche d’évaluation annuelle ;
  • identifier les sujets avec des marges de progrès importants pour sa structure. À titre d’exemple : la qualité de vie au travail, l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre en vue de les réduire, le renforcement du tri et de la valorisation des déchets au sein de filières adaptées…
  • évaluer la stratégie RSE et les projets mis en œuvre dans une dynamique d’amélioration continue pour vérifier l’adéquation et la pertinence des actions menées aux besoins de la structure ;
  • communiquer sur les actions développement durable réalisées.

Sujet liés