L’identification des salariés non malades, mais cas contacts dans les ESSMS

24 septembre 2020

L’épidémie de Covid-19 continue de se propager et certains salariés refusent de se présenter à leur poste de travail estimant être un cas contact. Ils demandent, en effet, à bénéficier d’une mesure d’isolement en raison de leur contact avec un proche testé positif à la Covid-19. Ces absences mettent alors en difficultés certaines associations. Mais que disent les textes ? Quelle est la vraie définition d’un cas contact ? Un salarié peut-il, seul, se considérer cas contact ?  Éléments de réponse.

La suite est réservée aux adhérents. Déjà adhérent ? Connectez-vous.

Adhérer à Nexem, c'est rejoindre un réseau regroupant 10 000 établissements et services employant 300 000 professionnels au service des personnes fragiles.
5 raisons d'adhérer