Les personnes handicapées pourront voter aux élections européennes

12 avril 2019

La loi de réforme de la justice du 23 mars 2019[1] a abrogé l’article 5 du Code électoral qui permettait au juge des tutelles de priver la personne sous tutelle de son droit de vote. Ainsi, ces personnes pourront exercer leur droit de vote après s’être inscrites sur les listes électorales avant le 16 mai prochain.

L’occasion pour Handéo, dont Nexem est membre et partenaire, de diffuser une version actualisée de son guide « Comment favoriser l’accès au vote des personnes handicapées ». Celui-ci donne aux services accompagnant les personnes en situation de handicap des préconisations pour rendre le droit de vote accessible :

  • sensibiliser l’entourage de la personne handicapée ;
  • inciter à la création de supports en facile à lire et à comprendre (FALC) pour les programmes et les sites Internet des candidats – qui peuvent diffuser leur profession de foi dématérialisée en FALC sur un site internet dédié – ;
  • inciter les candidats à adapter leurs discours lors des meetings afin qu’ils soient plus accessibles (ex. traduction en langue des signes ou en FALC) ;
  • organiser des mises en situation permettant de recréer un bureau de vote fictif ;
  • organiser des ateliers d’instruction civique afin de familiariser toutes les personnes à la vie citoyenne et au processus électoral.

[1]  Loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice.