Les outils Nexem | Former et accompagner à la mobilité professionnelle

16 février 2022

Les employeurs du secteur associatif connaissent des difficultés structurelles de recrutement, de formation et d’attractivité ; tensions qui se sont accrues avec la crise sanitaire. Cela conforte l’importance de fidéliser les salariés présents en les accompagnant de manière efficace dans leur projet de mobilité professionnelle, et plus globalement dans leurs parcours professionnels. Pour vous aider dans cette démarche, nous vous proposons plusieurs outils élaborés par le groupe de travail Fidéliser le salarié en créant des parcours professionnels de la commission RH Nexem.

3 ans : c’est le temps qu’il faut pour que la routine s’installe lorsqu’un salarié reste sur un même poste ; avec à la clé un risque d’ennui et de démotivation ! La mobilité professionnelle doit alors être considérée comme une source de motivation, de performance et d’épanouissement et établie de la meilleure façon possible. Un projet professionnel doit être envisagé pour maintenir la motivation et le développement du salarié dans la structure.

A qui profite la mobilité professionnelle ?

  • Au salarié : elle permet de développer son employabilité en testant de nouveaux postes et en acquérant de nouvelles compétences. Les salariés sont plus épanouis professionnellement et plus motivés.
  • A l’association : elle est un véritable enjeu stratégique de fidélisation et de rétention des compétences, de motivation des salariés, ainsi que de réduction des coûts opérationnels. Elle permet notamment de combler le besoin en effectif, d’exploiter de nouveaux savoirs et talents, mais surtout de les répartir dans les multiples secteurs d’activité. Elle permet également de corriger des erreurs commises dans le passé en rééquilibrant des équipes et booster les performances de l’association.

Nos outils pour une démarche de formation et d’accompagnement parfaitement optimale

Nous vous proposons des outils personnalisables et actualisables par chaque association, notamment afin de faire face à un risque d’obsolescence de l’information :

  • une charte mobilité à l’usage des collaborateurs présentant de manière simple et percutante l’intérêt de mettre en place un projet de mobilité professionnelle ainsi que les principales étapes de mise en œuvre du processus de mobilité ;
  • une fiche RH sur la clause de période probatoire avec un modèle d’avenant au contrat de travail présentant l’intérêt de recourir à une telle clause, à savoir permettre à un employeur de « valider » les compétences d’un salarié de l’association promu dans de nouvelles fonctions / responsabilités ;
  • une note d’information relative au passeport orientation formation présentant ledit passeport et l’intérêt de remplir ce dernier tout au long de sa carrière ;
  • le passeport orientation formation amendé de catégories nouvelles sur les compétences transversales notamment (par rapport au passeport Unifaf) et ayant pour ambition de retracer l’ensemble du parcours professionnel du salarié, ainsi que les compétences développées tout au long de sa carrière.