L’engagement national « Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 » est signé

18 juillet 2018

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et la Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, ont signé, le 12 juillet 2018, l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022" avec l’Union nationale des entreprises adaptées (UNEA), APF France handicap et l’Unapei. Objectif : accompagner le secteur des entreprises adaptées et leur permettre de jouer un rôle majeur dans la réduction du chômage des personnes handicapées. 40 000 emplois supplémentaires devraient ainsi être créés d'ici 2022.

Ce plan national vise plus globalement à dynamiser l’activité économique des entreprises adaptées et à renforcer leur rôle de tremplin des personnes handicapées vers l’emploi “ordinaire”. Un véritable défi dans la mesure où le taux de chômage des personnes handicapées est particulièrement élevé : 19 %, soit deux fois que celui de l’ensemble des demandeurs d’emploi.

L’engagement des signataires

  • Créer 40 000 emplois supplémentaires pour les personnes en situation de handicap d’ici 2022.
  • Moderniser le modèle des entreprises adaptées : une optique plus inclusive, un accroissement de la performance économique et une moindre dépendance aux aides de l’État.
  • Déployer “Cap vers l’entreprise inclusive” via plusieurs expérimentations pour faciliter les trajectoires professionnelles, les passerelles entre entreprises adaptées et autres employeurs publics et privés.
  • Accompagner la transformation par un effort budgétaire sans précédent : les différentes aides publiques seront portées à un 500 millions d’euros par an d’ici à 2022.Il pèse aujourd’hui 380 millions d’euros annuels.