Le sport comme vecteur d’inclusion sociale : découvrez le projet de l’APHL

27 octobre 2021

L’association pour l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans le Loiret (APHL), adhérente Nexem, développe depuis 2015 un réseau étroit avec les clubs sportifs de l'Agglomération orléanaise pour ouvrir leurs activités aux personnes en situation de handicap. Un projet, comme bien souvent, qui dépasse le simple cadre sportif.

Ce projet innovant a été repéré par Nexem dans le cadre de son recueil des initiatives innovantes et remarquables 2021. Titouan Pineau, éducateur sportif sur les établissements de l’association pour l’APHL, a accepté de répondre à nos questions.

Titouan, pouvez-vous nous décrire votre projet ?

Il s’agit de développer des activités physiques et sportives adaptées aux personnes en situation de handicap dans les clubs sportifs « ordinaires ». Cette inclusion permet aux bénéficiaires la rencontre, les échanges et l’évaluation des besoins et des risques dans la pratique pour progresser.

Quant aux clubs sportifs, le réseau les accompagne lors de l’accueil et de la prise en charge de nos sportifs en situation de handicap, qui peuvent avoir besoin d’un accompagnement spécifique. Il forme continuellement le personnel aux enjeux du handicap.

A quels enjeux, objectifs et défis répond ce projet ?

L’objectif est l’inclusion à moyen terme des sportifs en situation de handicap dans les clubs qui les accueillent. L’enjeu pour nos athlètes est de sortir du milieu « protégé » au sein de nos établissements spécialisés avec les éducateurs et/ou des professionnels encadrants pour faire partie d’une association sportive « ordinaire », qui verra les pratiquants comme de nouveaux adhérents.

Ce projet est-il né d’un constat critique, d’un repérage des besoins non répondus ?

Il est né du constat que les sportifs en situation de handicap n’avaient que trop peu l’occasion d’échanger et de se confronter avec d’autres sportifs. Bien sûr, toute personne, qu’elle soit en situation de handicap ou non, peut s’inscrire dans le club sportif de son choix. Malheureusement, la réalité en est autrement. La personne est très souvent découragée ou amenée à reconsidérer un projet d’adhésion à un club sportif.

Nous avons obtenu des créneaux réservés au public de l’APHL dans les locaux des clubs « ordinaires ». Au début, nous étions presque stigmatisés par le fait que nous avions des créneaux dédiés pour notre public sans que nous soyons une association sportive. Il existe quelques journées de pratiques entre sportifs « ordinaires » et sportifs en situation de handicap. Néanmoins, le but est de mixer les publics pour pratiquer « ensemble » au quotidien.

Avez-vous rencontré des obstacles ou à l’inverse des facilités à la mise en œuvre de votre projet ?

Les obstacles sont souvent la méconnaissance du handicap, le manque de moyen et de formation des clubs pour l’accueil de nos sportifs.

Quels impacts votre initiative a-t-elle ?

L’impact est important dans le quotidien des sportifs qui vont découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouvelles installations et de nouvelles conditions de pratiques. Nous travaillons également sur les trajets pour faciliter l’accès aux clubs sportifs. Elle permet de rendre plus autonomes les personnes en situation de handicap dans leur pratique sportive.

Quelles sont vos perspectives ?

Aujourd’hui, nous travaillons avec plusieurs clubs d’Orléans : club de pétanque (UPA), club de Tennis de Table (TT Saint-Marceau), club de basket (NBA), club de handball (AOHB) et club de volley (ECO). Nous avons le soutien de nos fédérations (Sport Adapté et Handisport) par des subventions de l’ANS.

Nous voulons développer notre réseau dans tous les clubs « ordinaires » afin de toucher tous les sports. Cette démocratisation apporte un regard nouveau sur le handicap auprès du grand public.

Les sportifs en situation de handicap deviendront plus autonomes au quotidien. Ils pourront être adhérents dans plusieurs associations. Ils participeront aux réunions des bureaux associatifs. Ils organiseront des évènements comme des championnats ou des journées pour la promotion du Sport Handicap à Orléans.

L’inclusion des personnes en situation de handicap avec l’APHL en milieu des clubs « ordinaires » aboutira à de belles rencontres humaines et sportives.

Où trouver des informations sur votre projet ?

Pour en savoir plus sur ce projet rendez-vous sur aphl.fr

Adresse mail : directionaphl@aphl.fraphl.sport@gmail.com

Téléphone de l’association : 02 38 53 46 35

Téléphone de Titouan Pineau : 06 27 70 84 32