Le gouvernement lance une campagne de communication pour le recrutement dans notre secteur

17 mars 2022

Le gouvernement lancera le 21 mars une campagne de communication autour du recrutement pour faire face à la crise des métiers du soin et de l’accompagnement. Nexem a été étroitement associée aux travaux de préparation de cette campagne ciblée en direction des jeunes et des personnes en reconversion. En ligne de mire : le recrutement de 10.000 alternants à la rentrée scolaire de 2022 (contre 4.000 aujourd’hui) pour des postes d’infirmier, d’aide-soignant, d’éducateur spécialisé ou d’accompagnant éducatif et social.

Le 16 mars, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, la ministre chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la secrétaire d’État chargée du Handicap, Sophie Cluzel, ont présenté aux employeurs de notre secteur une campagne de communication visant à inciter les Français à s’orienter vers les métiers du soin et de l’accompagnement. Nexem était présente à cette présentation.

« Vous aussi, devenez aide-soignant, infirmier, éducateur spécialisé, accompagnant éducatif et social… Rejoignez-les, ils ont besoin de vous. » : un message partagé par des professionnels du secteur dans cette campagne  du gouvernement.

L’objectif de cette campagne ? Développer les recrutements de façon quantitative et qualitative pour répondre aux besoins actuels et à venir. Son ambition est, d’une part, de faire connaître les métiers du soin et de l’accompagnement, et d’autre part, d’insuffler une dynamique positive afin de renforcer leur attractivité, de susciter des vocations et d’inciter le public à s’orienter vers ces secteurs.

Deux spots de trente secondes (l’un consacré aux jeunes, l’autre aux personnes en reconversion) seront diffusés au cinéma, sur les télés, les radios, les réseaux sociaux, avec le relais des influenceurs. Des affiches seront quant à elles diffusées dans le métro, les gares ou encore les établissements de santé.

Cette campagne, considérée comme une « brique fondamentale », s’accompagne d’autres mesures visant à doper la demande et la réussite des étudiants : un « parcours de réussite » destiné aux aides-soignants expérimentés souhaitant devenir infirmiers sera mis en place, et 13.600 places en validation des acquis de l’expérience s’étendront aux aides-soignants afin de favoriser les longues carrières.

Film destiné aux jeunes en formation initiale (lycéens et étudiants)

Film destiné aux adultes dans une démarche de reconversion professionnelle