« La SQVT, on a tous à y gagner ! » – Épisode 1 : comprendre les enjeux de la SQVT

4 octobre 2018

Concilier qualité de service, performance globale de l’association et amélioration des conditions de travail pour les salariés, voici l’objet même de l’amélioration de la santé et de la qualité de vie au travail (SQVT). Dans ce premier épisode de la série “La SQVT, on a tous à y gagner !”, Nexem et le groupe de travail SQVT de la commission Ressources humaines[1] vous proposent de mesurer les enjeux de la SQVT – ceux liés à la qualité de vos services, à la performance et à l’image de vos associations – et de saisir l’intérêt d’agir pour relever les défis RH de vos associations.

La SQVT participe à l’amélioration de la qualité de service pour les personnes accompagnées

L’objectif principal de nos associations est de fournir aux personnes accompagnées un service de qualité. Il est nécessaire d’avoir à ce titre une approche globale de la SQVT et de la qualité de service. Depuis le conseil d’administration jusqu’aux salariés, en passant par la ligne managériale (DG – directions d’établissement, DRH, DAF – encadrement de proximité), chacun concourt à la poursuite de l’objectif associatif d’un service de qualité pour les personnes accompagnées[2]

Les actions SQVT sont nécessaires pour permettre un service de qualité auprès des personnes accueillies. Elles participent également à la culture d’entreprise en favorisant l’engagement des salariés dans la réalisation de leurs missions.

L’impact positif de la santé et de la satisfaction des salariés sur la qualité de leur travail est, par ailleurs, reconnu par les acteurs publics. Les autorités de financement en tiennent compte dans l’évaluation des impacts de la SQVT.

La suite est réservée aux adhérents. Déjà adhérent ? Connectez-vous.

Adhérer à Nexem, c'est rejoindre un réseau regroupant 10 000 établissements et services employant 300 000 professionnels au service des personnes fragiles.
5 raisons d'adhérer