La feuille de route d’Agnès Buzyn : découvrez ses grandes priorités pour 2019

24 janvier 2019

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn a présenté mardi dernier les priorités de la feuille de route du ministère pour 2019. La ministre a fait le bilan de son action en 2018 et a mis l'accent sur deux priorités : la transformation du système de santé et la stratégie de lutte contre la pauvreté. Elle a également évoqué les mesures nouvelles à venir sur la protection de l'enfance, la dépendance et les retraites.

A l’occasion de ses vœux à la presse, Agnès Buzyn a donné plusieurs informations quant à ses priorités pour 2019.

Tout d’abord, la ministre a reconnu que le retour à l’équilibre des comptes sociaux, prévu dans le budget voté pour l’année 2019 est “compromis” cette année du fait des mesures sociales d’urgence votées fin 2018.

Elle a également annoncé que le projet de loi de transformation du système de santé sera présenté le 13 février prochain en Conseil des ministres. Le rapport sur le financement du système de santé, commandé à Jean-Marc Aubert devrait être publié le 29 janvier prochain. Ce rapport, qui va “tracer les pistes” des différents modèles de financement possibles, sera “le début d’une concertation avec les professionnels” et de travaux pour inscrire des mesures dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020.

En ce qui concerne le volet “dépendance”, un plan d’investissement de 125 M€ pour “l’augmentation du nombre des personnels soignants” en Ehpad et la modernisation des établissements, ainsi que la fixation “début 2019” d’un forfait de 16 € par jour pour financer l’organisation de la vie à domicile des personnes âgées dépendantes dans des logements inclusifs sont prévus. Un rapport tiré de la concertation grand âge et autonomie sera rendu entre le 15 février et le 1ermars. Ensuite, le projet de loi dépendance tiendra compte du souhait des français de prioriser le domicile pour l’accompagnement du grand âge.

Pour ce qui est de la stratégie de protection de l’enfance, elle sera présentée au premier semestre. Le souhait de la ministre est d’améliorer la prise en charge globale : santé, éducation, lutte contre les violences.

D’autres informations pourront impacter notre secteur et le quotidien des usagers :

  • présentation du projet de loi retraite au second semestre pour un système de retraite plus simple, plus lisible et plus juste ;
  • revalorisation de 30% de l’allocation pour la garde d’enfants handicapés ;
  • renforcement des moyens pour la santé mentale et la psychiatrie ;
  • lancement des travaux en vue d’ouvrir à l’horizon 2022 un espace numérique de santé pour chaque Français au 1er trimestre ;
  • prise en charge de la télé-expertise par l’Assurance Maladie le 10 février ;
  • suppression du numerus clausus et de la première année commune aux études de santé, pour effet en septembre 2020 ;
  • lancement des travaux participatifs pour la définition des hôpitaux de proximité en 2019 ;
  • extension de l’exercice de médecin adjoint dans les zones à faible densité médicale en 2019 ;
  • recrutement et déploiement de 400 médecins généralistes salariés dans les territoires prioritaires, “tout au long de l’année” 2019.

Pour en savoir plus sur les priorités 2019, cliquez ici.

Expert lié