La Commission européenne lance sa stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030

15 mars 2021

La nouvelle stratégie couvre un large éventail de sujets concernant l’accompagnement des personnes en situation de handicap et souligne le besoin de main d’œuvre, de meilleures conditions de travail et d’une meilleure attractivité des métiers du prendre soin, afin de pouvoir proposer des services de qualité, accessibles et centrés sur la personne.

Le 3 mars 2021, la Commission européenne a lancé sa nouvelle stratégie pour les droits des personnes handicapées 2021-2030. Celle-ci vise à réaliser de nouveaux progrès pour assurer la pleine participation des personnes handicapées dans la société et à contribuer à la mise en œuvre du Socle européen des droits sociaux, pour lequel un plan d’action a été lancé la semaine dernière.

La Commission aborde une série de mesures visant à renforcer la vie autonome, les systèmes éducatifs inclusifs, l’accès au marché du travail, des services sociaux de haute qualité, des logements accessibles et inclusifs, la participation à l’apprentissage tout au long de la vie, la numérisation, une protection sociale adéquate et une économie sociale renforcée.

La nouvelle stratégie met également en évidence les principaux obstacles à la réalisation de ces objectifs, tels que la pénurie de main-d’œuvre, les conditions de travail difficiles, les problèmes d’attractivité dans le secteur et l’accès aux services dans les zones rurales.

Des salariés des services sociaux en nombre suffisant et qualifiés peuvent également permettre une meilleure mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées en améliorant l’accès à la justice, la protection juridique, la liberté et à la sécurité.

Des initiatives pour les employeurs du secteur

Avec cette stratégie, la Commission annonce le lancement de plusieurs initiatives importantes pour les employeurs du secteur en Europe :

  • un cadre européen spécifique pour les services sociaux d’excellence pour les personnes handicapées, afin d’améliorer la prestation des services et de renforcer l’attractivité des métiers,  par l’amélioration et la requalification des prestataires de services (d’ici 2024) ;
  • une recommandation aux États membres d’améliorer la vie autonome et l’inclusion dans les services inclusifs afin de permettre aux personnes handicapées de vivre dans des logements accessibles avec un soutien, ou de continuer à vivre à la maison (y compris via des programmes d’assistance personnelle, d’ici 2023) ;
  • le développement, dans  le cadre de l’Agenda européen des compétences, de stratégies nationales de compétences qui couvrent les besoins spécifiques des personnes handicapées et qui garantissent l’égalité d’accès à l’éducation et au marché du travail ;
  • la promotion par les États membres et  financement de logements sociaux accessibles et inclusifs pour les personnes handicapées,  y compris pour les personnes âgées handicapées ;
  • des synergies avec la garantie européenne pour l’enfance à venir, et la question  d’une boîte à outils pour l’inclusion dans la petite enfance, qui comprendra un chapitre spécifique sur les enfants handicapés (en 2021).

Afin d’atteindre les objectifs de la stratégie et d’améliorer les services aux enfants et aux adultes handicapés, les États membres sont encouragés à utiliser les opportunités offertes par les outils financiers de l’UE, dont le Fonds social européen+ (FSE+), le Fonds européen de développement régional (FEDER), Erasmus+, etc.

Pour lire la stratégie européenne en français 

Pour consulter notre 360 ° « Bénéficier des fonds européens pour financer vos projets »

Sujet lié