La Commission européenne adopte une nouvelle stratégie pour l’enfance

31 mars 2021

Le 24 mars, la Commission européenne a adopté la première stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant. La Commission a également lancé une proposition de recommandation au Conseil de l’UE visant à établir " une garantie européenne pour l'enfance ". L'objectif est de promouvoir l’égalité des chances pour les enfants qui risquent la pauvreté ou l’exclusion sociale.

La stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant propose une série d’actions ciblées dans six domaines thématiques : la démocratie, l’égalité des chances, la protection contre la violence, les systèmes judiciaires, l’environnement numérique et les droits de l’enfant dans le monde entier. 

La stratégie vise à lutter contre la pauvreté des enfants, à promouvoir des sociétés inclusives et amies des enfants, ainsi qu’à mettre en œuvre des systèmes de santé et d’éducation, y compris dans les zones rurales, éloignées et défavorisées. 

Garantir l’accès à l’éducation, à la santé, au logement et à la nutrition  

La garantie européenne pour l’enfance souligne qu’il existe une forte corrélation entre l’exclusion sociale des enfants et le manque d’accès aux services clés. Il propose donc aux États membres de garantir l’accès à des services clés de qualité pour tous les enfants : éducation et accompagnement de la petite enfance, éducation, soins de santé, nutrition et logement. 

L’accès à l’éducation et à l’accompagnement de la petite enfance est considéré comme développement pour le développement langagier, cognitif et social. Une éducation inclusive, de qualité devrait être garantie, y compris par un traitement non discriminatoire des enfants. 

Une boîte à outil pour l’inclusion dans l’éducation 

La Commission entend mettre en œuvre une boîte à outils pour l’inclusion dans l’éducation et l’accompagnement de la petite enfance et souligner la nécessité de renforcer les stratégies nationales visant à accélérer les démarches d’inclusion et la transition vers des services de qualité, familiaux et inclus dans la société. 

Le financement de l’UE est décrit comme essentiel pour soutenir la mise en œuvre des politiques dans les États membres. Le Fonds social européen Plus (FSE+) et le Fonds européen de développement régional (FEDER) soutiennent les investissements dans le développement des capacités humaines et des infrastructures, l’équipement et l’accès aux services dans les domaines concernés. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter notre 360 °« Fonds européens : comment en bénéficier pour financer vos projets ».

La Commission appelle les Etats membres à adopter rapidement la garantie européenne pour l’enfance, en établissant un cadre politique pour parvenir à l’égalité d’accès de tous les enfants aux services sociaux clés. Dans les six mois suivants l’adoption par le Conseil de L’Union, les gouvernements devront soumettre à la Commission leurs plans d’action nationaux. 

Pour en savoir plus sur la stratégie de  l’UE sur les droits de l’enfant, cliquez ici. 
Consultez le projet de recommandation du Conseil pour une garantie européenne pour les enfants, en cliquant ici.