La Caisse d’Épargne met à l’honneur l’économie sociale et solidaire dans des spots publicitaires

6 novembre 2019

A l’occasion du mois de l’ESS, la Caisse d’Épargne lance une nouvelle campagne de communication par le biais d’un film publicitaire de 30 secondes. Celui-ci met en avant l’engagement de son réseau vis-à-vis des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS).

L’occasion pour la banque de rappeler, d’une part, qu’elle consacrera 1 milliard d’euros au financement des structures de l’ESS en 2020 ; d’autre part, que ses 150 chargés d’affaires sont dotés d’une expertise spécifique pour accompagner leurs clients dans leur activité à impact social et/ou environnemental.

« L’ESS est une économie d’avenir que nous souhaitons accompagner, car elle participe à l’évolution de la société vers un modèle plus responsable, plus inclusif, plus respectueux de l’environnement et de l’humain. », Fabrice Gourgeonnet, directeur du Développement Caisse d’Épargne

Dépassant les stéréotypes, « On a dit à Loïc » s’inscrit dans la continuité des films précédemment réalisés : « Être utile à Sarah » sur les personnes protégées, « On a dit à Margaux » sur l’entrepreneuriat féminin ou encore « On a dit à Martin » sur l’apprentissage. Ici, le film ouvre directement sur l’entrepreneuriat dans l’ESS. Cette dernière y est explicitement mentionnée, fait suffisamment rare dans le domaine publicitaire pour être relevé.

En complément, la Caisse d’Épargne a réalisé quatre films consacrés à l’action de certains de ses clients - Emmaüs, Jardins de Cocagne, Partage ton frigo, les Détritivores - diffusés sur le Web et les réseaux sociaux.

A travers cette campagne, la Caisse d’Épargne souhaite légitimer son action de « banque coopérative » historiquement engagée aux côtés du secteur associatif. Une initiative qui permet également de mettre en lumière les acteurs engagés de ce dernier, dont les adhérents de Nexem font partie.