Innovation sociale : vers un partenariat avec le Haut-commissariat à l’ESS et à l’innovation sociale

21 février 2019

Le 14 février 2019, Philippe Calmette, président délégué de Nexem, Michel Caron, vice-président, et Stéphane Racz, directeur général, ont rencontré Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale. Ce rendez-vous a permis de poser les bases d’un partenariat institutionnel et opérationnel au service des initiatives innovantes portées par les adhérents de Nexem. 

Avec le dispositif French impact lancé en janvier 2018, le Haut-commissariat à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale et le Ministère de la Transition écologique et solidaire, ont engagé un programme d’envergure, véritable « accélérateur d’innovation sociale », pour « permettre aux initiatives locales qui ont un impact social positif et qui répondent à nos défis sociétaux de devenir des solutions nationales ». C’est dans ce contexte que Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a souhaité rencontrer Nexem. 

Une reconnaissance mutuelle

Les échanges se sont rapidement portés sur la légitimité et l’intérêt de travailler ensemble. Nexem investit l’innovation sociale dans une logique similaire par le portage de projets jusqu’à leur déploiement à l’échelle nationale (le dispositif "Assistance au projet de vie" (APV) par exemple). Elle contribue à de nombreux travaux structurants pour le secteur social et médico-social à but non lucratif ; par exemple, sur la mesure de l’impact social avec l’Avise, La Fonda et Le Labo de l’ESS, et avec l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES). 

Vers un partenariat constructif à fort potentiel 

Les trois exemples d’actions entreprises par Nexem et ses adhérents (dispositif APV, autorégulation pour les enfants autistes, télémédecine) dans le champ de l’innovation sociale ont interpellé Christophe Itier. Celui-ci s’est dit prêt à engager des moyens financiers pour amplifier ces initiatives dans le cadre de French impact. Le Haut-commissaire a également accueilli avec intérêt la proposition de Nexem de créer un congrès international consacré aux métiers de l’accompagnement dans une perspective prospective. Nexem est de son côté prête à mobiliser tout le potentiel de son réseau par la valorisation des démarches novatrices mises en œuvre par ses adhérents sur les territoires.

A cet effet, Nexem, avec ses adhérents, va entreprendre, dans les prochains jours, une démarche de recensement des innovations portées par les associations de son réseau. L’objectif est, bien sûr, d’aller au-delà des projets cités ci-dessus et de pouvoir proposer, très vite, au Haut-commissariat de nouveaux dispositifs innovants notamment dans le champ de la protection de l’enfance et de la lutte contre les exclusions.

Sur ces bases, le rendez-vous s’est conclu avec l’objectif de formaliser un partenariat à la fois institutionnel et opérationnel. 

Expert lié

Sujet lié