Impacts budgétaires de la loi Egalim : Nexem interpellent les pouvoirs publics

27 juillet 2021

Dans un courrier adressé le 2 juillet, Nexem a souhaité interpeller le ministère des Solidarités et de la Santé et la Direction générale de la Cohésion sociale sur les dispositions de la Loi EGALIM qui rentreront en vigueur au 1er janvier 2022.

Si la loi EGALIM représente pour le Gouvernement une opportunité pour prendre en compte des enjeux environnementaux et améliorer la qualité des repas servis aux personnes accompagnées au sein des établissements et services de nos adhérents, elle ne sera pas sans conséquences sur les dépenses de ces derniers (hausse des dépenses d’approvisionnement de 20 à 30% pour des denrées issues de l’agriculture biologique ou sous label de qualité). 

En prévision des prochaines déclarations budgétaires pour 2022, Nexem exhorte les financeurs à prendre en compte l’impact budgétaire de ces nouvelles mesures sur le secteur social, médico-social et sanitaire privé non lucratif. 

Téléchargez le courrier  

Articles de presse