#FrenchImpact : 1 milliard d’euros dédié à l’innovation sociale

24 janvier 2018

Le 18 janvier dernier, Nexem participait au lancement de l'accélérateur national d'innovation sociale et de l'appel à projets "French Impact pionnier" qui vise à sélectionner 10 ou 15 entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) pionnières et particulièrement innovantes socialement. Cet événement constituait l'amorce d'une nouvelle ambition gouvernementale pour soutenir et encourager les innovations sur tous les territoires, pour permettre aux initiatives locales, parce qu’elles apportent des réponses nouvelles aux défis sociétaux, de changer d’échelle et de devenir des solutions nationales.

Inspiré de la FrenchTech, French Impact est une nouvelle bannière nationale imaginée pour fédérer une communauté et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale. L’accélérateur national d’innovation sociale qui y est associé permettra :

  • de mieux identifier et qualifier les projets innovants,
  • de mieux financer la croissance des innovations sociales, qu’elle soit organique ou par essaimage,
  • de mieux expérimenter l’innovation sociale en favorisant la simplification administrative et le droit à l’expérimentation,
  • de mieux évaluer l’impact social des innovations et de mieux accompagner les entreprises dans leur croissance en améliorant l’orientation et l’offre de services des accompagnateurs de projets.

L’Accélérateur repose sur 6 axes de travail :

  • une communauté nationale d’acteurs de l’innovation sociale, qui pourront être identifiés grâce à une plateforme digitale dédiée dont le lancement est prévu dès février 2018 ;
  • un objectif de financement : mobiliser en cinq ans 1 milliard d’euros de fonds publics et privés ;
  • la labellisation des territoires et des structures d’accompagnement (incubateurs, financeurs, ruches, évaluateurs, PTCE…) pour créer un écosystème. La labellisation débutera via un appel à candidatures permanent lancé en mars 2018 ;
  • un réseau de « Hackers publics » dont la mission sera de faciliter les relations entre les innovateurs sociaux et les pouvoirs publics ;
  • une logique d’ouverture et de partage : en open innovation, open data et open source ;
  • une évaluation de l’impact social des innovations.

Pour Guy Hagège, Président de Nexem : “J’attends beaucoup de cet accélérateur d’innovation sociale car il est nécessaire de créer une impulsion politique autour l’innovation sociale, ce qui passe par une meilleure visibilité et une meilleure valorisation, une réflexion sur son financement, sa législation parfois sclérosante…”Nexem restera vigilante sur la mise en oeuvre de cette initiative.

Pour aller plus loin cliquez ici.