Eurofound publie les résultats de son enquête européenne sur la qualité de vie

15 mars 2018

Eurofound, l’agence européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, a organisé, à Bruxelles, le 8 mars 2018, un débat sur l’accès et la qualité des services publics, dont les services sociaux, médico-sociaux et de la santé, à la suite de la diffusion de son rapport sur la qualité de vie en Europe.

Selon le rapport d’Eurofound, des inégalités liées au revenu et aux disparités géographiques persistent. Elles empêchent l’accès à des services de qualité. Dans certaines régions, souvent rurales, toute la gamme de services n’est pas disponible, ce qui limite les choix. Dans d’autres régions plusieurs services existent, mais l’accès est limité aux  personnes à bas revenus. La France arrive à un résultat de 6,7 / 10 points concernant la qualité globale des services – santé, éducation, transports publics, garde d’enfants, soin de longue durée, logement social, système public de retraite. Le Luxembourg, la Finlande et l’Autriche sont en tête de liste.

L’égalité entre les femmes et les hommes continue d’être un enjeu.  Les femmes entrent davantage sur le marché du travail, néanmoins elles ont plus de difficultés que les hommes à concilier vie personnelle et vie professionnelle. En effet, compte tenu des changements démographiques, leurs responsabilités en tant que proches aidants augmentent. Par exemple, 28 % des femmes entre 50 et 64 ans indiquent aider des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées régulièrement. C’est le cas pour 17 % des hommes dans la même tranche d’âge. Ceci souligne l’importance des services sociaux et médico-sociaux de qualité dans l’égalité des chances.

Investir dans la formation

Alexis Rinckenbach, membre français du Comité de la protection sociale de l’UE qui promeut la coopération entre les États membres de l’UE et la Commission européenne, a souligné que la qualité de service dépendait largement de la qualité du travail des professionnels œuvrant dans ces secteurs. Il a appelé à investir dans leur formation initiale et continue, et également à améliorer la reconnaissance de leur contribution à la société.

Le rapport d’Eurofound montre aussi que les services sociaux, médico-sociaux et de la santé de bonne qualité contribuent à davantage de confiance dans les pouvoirs publics et à une société plus robuste pendant les périodes de crise.