Entretien professionnel et abondement CPF : des aménagements possibles par accord collectif

8 octobre 2020

L'une des mesures de la loi Avenir professionnel permet de donner plus de souplesse aux employeurs en matière de périodicité des entretiens professionnels et de modalités d’abondement au compte personnel de formation (CPF). Découvrez notre modèle d'accord d’entreprise applicables aux entretiens professionnels et au CPF.

Il est ainsi permis aux employeurs, par accord collectif d’entreprise, de :

  • prévoir d’autres modalités d’appréciation du parcours professionnel du salarié que celles prévues par le code du travail – formation, certification, progression salariale ou professionnelle -, ainsi qu’une périodicité des entretiens professionnels différente de celle définie à l’article L. 6315-1 du même code, à savoir un entretien tous les 2 ans ;
  • définir un cadre, des objectifs et des critères collectifs d’abondement par l’employeur du CPF des salariés.

Pour vous aider à négocier la périodicité des entretiens professionnels, ainsi que les modalités d’abondements au CPF, et dans l’attente des Clubs RH, Nexem met à votre disposition un modèle d’accord d’entreprise.