“Ensemble, osons l’emploi” : le gouvernement lance sa stratégie pour l’emploi des personnes handicapées

19 novembre 2019

Le 18 novembre 2019, le gouvernement* a installé le Comité national de suivi et d’évaluation de la politique de l’emploi des personnes handicapées. L’occasion de présenter la stratégie nationale pour l’emploi des personnes handicapées, "Ensemble, osons l’emploi".

Dix-huit mois de concertation avec les partenaires sociaux, les employeurs, les associations représentatives des personnes handicapées, le CNCPH et plus particulièrement sa commission emploi, l’Agefiph, le FIPHFP, les branches professionnelles, les acteurs du service public de l’emploi et ceux du médico-social, ont permis d’aboutir à une stratégie pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

Les trois volets de la stratégie

Embaucher une personne handicapée, c’est avant tout embaucher une compétence

Les mesures phares :

Emploi et handicap : faisons simple

Les mesures phares :

  • la création d’un site national d’information et d’orientation à haut niveau d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Le premier volet emploi-formation sera disponible en janvier 2020,
  • le rapprochement de Pôle emploi et Cap emploi en créant une porte d’entrée unique,
  • la mise en place de conseillers Cap emploi plusieurs fois par semaine dans les agences de Pôle emploi,
  • la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé à vie, pour tout handicap irréversible.

Accompagner les choix, les parcours, les carrières dans tout leur diversité

Les mesures phares :

  • le développement de l’emploi dans le secteur temporaire via le réseau Prism’emploi,
  • la continuation du plan de transformation des entreprises adaptées : 40 000 emplois supplémentaires d’ici 2022,
  • le déploiement du dispositif d’emploi accompagné : un soutien des personnes et de leurs employeurs, souple et et mobilisable à tout moment du parcours.

Une stratégie pilotée

  • Un comité de suivi et d’évaluation de la politique d’emploi des personnes en situation de handicap : il se réunira deux fois par an sous la présidence de la ministre du Travail, de la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics.
  • Un tableau de bord avec les indicateurs clés : il servira à un pilotage régulier et transparent.
  • La redynamisation des PRITH : elle de mobiliser, à l’échelle des régions, tous les acteurs et changer la donne en matière de formation et d’emploi des personnes en situation de handicap.

* Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics

Sujet lié