Engagement des usagers : la HAS recense vos expériences

3 avril 2019

Dans le but d'établir une recommandation générale de bonne pratique sur l'engagement des usagers, la Haute Autorité de santé (HAS) lance un recueil d'expériences pour identifier les démarches participatives existantes en France. Objectif : proposer des repères aux acteurs du système de santé, aux patients et usagers pour faciliter l’engagement de ces derniers. Vous avez jusqu'au 31 mai pour participer à cette enquête

Dans son communiqué de presse, la HAS précise qu'”on parle d’engagement en santé lorsque les usagers ou patients ont, à titre individuel ou collectif, la possibilité d’être acteurs de la qualité de leurs soins ou de leur accompagnement. Cela suppose de renforcer les capacités de ces personnes à participer à l’élaboration des choix et des décisions qui les concernent.”

Recueillir les expériences de terrain

Cette enquête est accessible jusqu’au 31 mai via le site internet de la HAS à toute personne ou structure qui souhaite y participer :

  • les associations d’usagers ;
  • les services et établissements délivrant des soins ou des accompagnements sociaux ;
  • ceux ayant vocation à informer des usagers, à recueillir leur avis ou à leur proposer des services dédiés ou encore ceux qui ont des missions d’enseignement, de recherche ou d’évaluation en santé.

La HAS cherche ainsi à identifier des démarches qui mobilisent, aux côtés des professionnels, les personnes soignées ou accompagnées (ou leurs représentants) pour collaborer, construire ou donner leur avis sur un projet. Par exemple : témoigner de son expérience, participer à des groupes de travail, relire ou rédiger un document, concourir à la conception d’un nouveau service dans un hôpital ou une structure sociale ou médico-sociale, coconstruire une solution numérique dans un living lab, élaborer des actions améliorant la sécurité des soins ou l’accompagnement des personnes…

En parallèle de cette enquête, la HAS constitue actuellement le groupe de travail pour élaborer cette recommandation et recherche en cela une vingtaine d’experts. L’appel à candidatures et, quant à lui, ouvert jusqu’au 18 avril.

Sujet lié