Ehpad : engagez-vous dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la dénutrition

22 novembre 2018

Vous êtes gestionnaire d'un ou plusieurs Ehpad ? Ce nouvel appel à candidature vous concerne... Dans le cadre de la convention relative au développement durable entre l’Etat et les fédérations du secteur sanitaire, social et médico-social, Nexem vous invite à répondre à l'appel à candidature « Maison gourmande et responsable ». Ce projet a été conçu non seulement en vue d'améliorer la qualité de la restauration et la satisfaction des personnes âgées, mais aussi de diminuer le nombre de personnes souffrant de dénutrition et enfin de réduire le gaspillage alimentaire des établissements de 30 à 50 %.

C’est la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA) et ses partenaires* qui, dans la poursuite du projet ADD’AGE (action développement durable au service du grand-âge), ont lancé l’appel à candidature « Maison gourmande et responsable ». Les bénéfices potentiels de ce projet sont nombreux pour les gestionnaires d’établissements : outre l’amélioration probable de la qualité de vie des résidents, c’est une opportunité de s’engager en matière de RSO autour d’un projet fédérateur et c’est aussi une manière de répondre aux objectifs de leur CPOM (prévention, évaluation et prise en charge de la dénutrition, RSO, qualité de la restauration), le tout à coût constant.

Les initiateurs du projet proposent un accompagnement de 500 structures sur 2 ans : aide financière, journées de formation pour les équipes, réunions régionales régulières avec des experts et des acteurs locaux, outil d’autodiagnostic en ligne, accompagnement en ligne avec webinaires…

Les établissements devront de leur côté s’engager à évaluer leur niveau de restauration responsable et à mettre en œuvre un plan d’action (nomination d’un référent, mobilisation de toutes les parties prenantes, suivi des étapes du projet, respect du planning…). Ils devront également communiquer sur leurs actions et participer à une communauté nationale de professionnels pour partage des bonnes pratiques.

En pratique :

  • Qui peut participer ? Tous les EHPAD en France dont ceux d’outre-mer, quel que soit leur taille ou leur statut, qui disposent d’une cuisine sur place (qu’elle soit autogérée ou déléguée, en gestion directe ou avec un prestataire) et s’engagent à participer activement à l’ensemble du projet.
  • Grâce aux financements de l’ADEME et de l’AGIRC-ARRCO, la participation des établissements est limitée à 700 € par an et par établissement (soit 1400 € sur les 2 ans du projet).
  • Déposez votre candidature sur le site www.maison-gourmande-responsable.org avant le 11 janvier 2019.
  • Consultez la brochure de présentation en cliquant ici et les modalités de candidatures en cliquant ici.

* L’ANAP (agence nationale d’appui à la performance), la FEHAP, la FNADEPA, le SYNERPA, des réseaux de gestion des établissements, AGIRC-ARRCO, des experts (directeurs d’EHPAD, spécialistes en éthique, gérontologie, gaspillage alimentaire, nutrition, restauration collective et satisfaction des personnes âgées).