Découvrez ou redécouvrez l’appel à projets « 100 % Inclusion - la fabrique de la remobilisation »

14 janvier 2019

Lancé depuis juin 2018 par Muriel Pénicaud, Ministre du Travail et porté aujourd'hui par Jean-Marie Marx, Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, l'appel à projets « 100 % Inclusion – la fabrique de la remobilisation » fera l'objet de trois vagues de sélection en 2019 (en janvier, juin et novembre). Cet appel à projet a pour objectif de promouvoir les projets les plus innovants en matière d’inclusion des personnes les plus vulnérables et d’expérimenter de nouvelles approches pour remobiliser, accompagner, développer et valoriser les compétences de ces publics. Il a fait l'objet en novembre dernier d'une présentation des premiers lauréats qui vont conduire leurs expérimentations durant trois ans.

Développé dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, l’appel à projets 100 % Inclusion est avant tout une démarche d’expérimentations au bénéfice des jeunes et demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés, résidant dans les territoires prioritaires de la politique de la ville ou des zones rurales.

Cet appel à projets est aussi pour Jean-Marie Marx l’occasion de « donner l’initiative aux acteurs de terrain, pour imaginer de nouvelles approches ». Priorité est donnée au soutien des pédagogies les plus actives, confortant le goût d’apprendre, la confiance en soi et l’engagement des bénéficiaires. Il s’agit par exemple de redonner confiance par des activités culturelles, sportives, civiques ou solidaires, d’encourager les projets professionnels par le coaching comportemental, de personnaliser les parcours d’apprentissage en tirant parti de l’intelligence artificielle ou encore de la réalité virtuelle pour apprendre les gestes professionnels ou agir avec des jeux sérieux (serious games) motivants et productifs.

Les porteurs de projet qui ont déjà répondu ont été sélectionnés selon une procédure innovante :

  • avis du comité des bénéficiaires, composé de personnes relevant des publics cibles de l’appel à projets ;
  • évaluation de la qualité des projets par le comité de sélection composé de personnalités indépendantes ;
  • décision des projets retenus et attribution des financements par le comité d’engagement présidé par la Ministre du Travail.

La constitution de consortia est encouragée, pour allier des expertises variées et proposer un accompagnement global et une formation professionnelle de qualité. L’enveloppe globale est de 200 millions d’euros.

Pour en savoir plus :

Découvrez les 6 premiers lauréats en cliquant ici.

Téléchargez la fiche de consultation / le cahier des charges sur le site de la Caisse des dépôts.