Covid-19 : retour sur la réunion ministérielle du 11 mars 2020

12 mars 2020

Ce 11 mars s’est tenue la deuxième réunion d’information hebdomadaire sur le coronavirus. Elle a réuni les pouvoirs publics et les organisations représentatives du secteur social et médico-social. L’occasion de confronter les informations et les recommandations de l’Etat aux difficultés rencontrées par les opérateurs de terrain dans la gestion du Covid-19.

Nombreuses ont été les questions soulevées, nombreuses restent encore les réponses en attente. Voici quelques informations, qui devront être confirmées et/ou étayées.

A noter. La mise à jour des fiches repères et recommandations, déjà disponibles sur le site du ministère est prévue, notamment en vue du passage sous peu au stade 3 de l’épidémie.

Concernant la pénurie de masques, notamment pour les secteurs de l’insertion, de la protection de l’enfance et des services à domicile, il a été décidé la possibilité pour les gestionnaires de solliciter les agences régionales de santé (ARS) afin de mobiliser le stock Etat. Cependant, le port du masque doit être réservé aux personnes malades et aux personnels contacts de personnes positives ou classées à risque élevé/modéré. Le port du masque est, par ailleurs, recommandé pour les personnels en contact de personnes symptomatiques prises en charge.

A l’instar du décret relatif au déplafonnement des heures supplémentaires pour les professionnels de santé à l’hôpital, un décret est en cours d’élaboration pour les professionnels de santé des Ehpad. Pour les autres structures médico-sociales, c’est encore à l’étude.

Un soutien économique au secteur a été demandé par les organisations représentatives sociales et médico-sociales, à l’instar des batteries de mesures annoncées récemment par le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, pour les entreprises.

Assurer la continuité de service reste un enjeu majeur : l’élaboration du plan de continuité de l’activité au niveau des structures en lien avec les ARS est une première étape. La liste des ressources à mobiliser sur un territoire - réserve nationale, bénévolats, étudiants, mise à disposition entre employeurs… - doit rapidement s’établir au niveau de chaque ARS pour anticiper les éventuels manques de professionnels dans nos structures.

Nexem vous invite à rester attentifs aux consignes que vous pourriez recevoir de vos ARS et préfectures, qui déclinent les consignes nationales et les adaptent aux situations épidémiques locales.

Pour en savoir plus sur les rendez-vous institutionnels de Nexem durant la pandémie, consultez notre dossier spécial Covid-19.

Sujet liés

Article de presse