Covid-19 : quel impact pour le secteur des services sociaux ?

15 mars 2022

Le projet européen FORESEE, auquel Nexem participe, diffuse un rapport sur l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les services sociaux et le rôle du dialogue social pour faire face à la crise.

Ce rapport comprend une analyse des entretiens d’experts menés avec les organisations d’employeurs et organisations syndicales de salariés dans neuf pays européens, dont la France. Il a été rédigé par le Centre de recherche autrichien sur la vie professionnelle (FORBA) et sa coordination a été assuré par la Fédération européenne des employeurs sociaux et la Fédération européenne des syndicats des services publics.

Il montre que les difficultés préexistantes et le manque d’anticipation ont aggravé l’impact négatif de la pandémie sur le secteur des services sociaux et sa main-d’œuvre, entraînant une augmentation des pénuries de personnel. Pour l’avenir, une approche plus intégrée des soins et de l’accompagnement et une meilleure préparation aux crises sont cruciales, comme le sont l’amélioration de l’image et de la visibilité du secteur. La perception des services sociaux en tant que services essentiels doit être davantage établie à tous les niveaux.

Le rapport souligne qu’un effort de financement est nécessaire pour relever les défis en matière de main-d’œuvre, améliorer les conditions de travail et renforcer l’attractivité du secteur. Il s’agit notamment d’améliorer les ratios professionnels / personnes accompagnées, les temps et les horaires de travail, les salaires, la santé et la sécurité au travail, ainsi que les formations et les parcours professionnels…

L’étude met également en évidence le fait que la pandémie a accéléré le processus de numérisation du secteur. Les organisations et leurs salariés ont fait preuve d’une grande souplesse pour adapter leurs services. Ce phénomène devrait être renforcé, notamment par la formation initiale et continue aux compétences numériques.

Les données recueillies montrent également que dans les pays où le dialogue social est structuré, les partenaires sociaux ont agi rapidement et trouvé des solutions pragmatiques pour faire face aux effets de la crise. Le rapport en conclut qu’il convient de renforcer le dialogue social au niveau européen et national, afin de relever les défis de la main-d’œuvre, de s’attaquer aux conséquences de la crise et d’améliorer l’anticipation.

FORESEE est un projet de deux ans cofinancé par la Commission européenne (DG Emploi) qui réunit 13 partenaires de 9 pays de l’UE.  Le projet vise à renforcer les capacités des partenaires sociaux dans les services sociaux au niveau national et européen et, ce faisant, à aider le secteur à mieux faire face aux défis actuels et futurs, comme celui de son attractivité. Objectifs :

  • renforcer le dialogue social européen et le développer au niveau national dans les services sociaux,
  • développer des pratiques sur mesure pour plus d’attractivité,
  • évaluer l’impact et les conséquences de la Covid-19 sur les services sociaux.