Covid-19 : le ministère de la Santé publie un guide de préparation au risque

27 février 2020

Dans le contexte actuel d’alerte internationale lié au coronavirus – Covid-19 -, le ministère des Solidarités et de la Santé souligne que « la probabilité de dissémination du virus dans notre pays n’est désormais plus marginale et il convient de s’y préparer ». Tour d’horizon des mesures à prendre, notamment pour les établissements et services sociaux et médico-sociaux.

L’information et la formation des professionnels

Le ministère des Solidarités et de la Santé note l’importance d’informer l’ensemble des personnels « dans la mesure ou l’épidémie internationale à Covid-19 pourrait provoquer chez certains personnels des réactions injustifiées lors des prises en charge (ex. droit de retrait). »

Il préconise ainsi de délivrer une information sur les points suivants :

  • les modes de contamination et les situations à risque de transmission ;
  • le rôle de l’établissement (détection, isolement, appel du Samu-Centre 15, organisation du transfert…) ;
  • les mesures de protection des personnels ;
  • l’organisation et les procédures en place…

S’agissant de la formation, le ministère recommande une « formation adaptée aux risques, avec ateliers pratiques et réalisation d’entraînements ». Cela vaut en particulier pour les personnels susceptibles d’être en situation de premier abord avec une personne « cas possible ».

Ces exercices doivent permettre d’identifier les difficultés rencontrées en conditions réelles et d’adapter les organisations et procédures.

Les actions à mettre en œuvre

Formaliser une procédure en interne

Le ministère recommande de formaliser des procédures claires en cas d’identification d’une personne classée « possible » au virus.

Les efforts de formalisation doivent notamment porter sur l’élaboration d’une procédure :

  • organisationnelle ;
  • de décontamination des locaux et surfaces à l’aide d’eau de javel ou de tout autre produit habituel (il est nécessaire que cette décontamination soit réalisée par des agents équipés de protection individuelle et formés à cette technique) ;
  • de gestion des déchets dans l’attente du classement du cas.

Conduite à tenir en cas d’identification d’un sujet « cas possible »

En cas d’identification d’une personne possiblement contaminée par le Covid-19, le ministère des Solidarités et de la Santé mentionne plusieurs points d’actions. Ces derniers doivent être adaptés à vos structures, mais demeurent utiles pour vous aider à formaliser votre procédure interne :

  • informer la direction de l’établissement ;
  • prendre des mesures d’isolement de la personne « cas possible » et arrêter les systèmes de ventilation/climatisation si l’air est recyclé. Le ministère préconise de placer immédiatement la personne en isolement : pièce porte fermée – chambre seule – box de consultation dédié – local isolé. Si toutefois cet isolement géographique n’est pas possible, il convient alors que les autres personnes présentent soient éloignés du lieu d’attente ou de prise en charge de la personne « cas possible » ;
  • renforcer les mesures d’hygiène en demandant à la personne « cas possible » de porter un masque chirurgical après friction de ses mains avec une solution hydroalcoolique et l’informer de la nécessité des mesures de protection devant être prises. Il convient également de procéder à une désinfection rigoureuse des dispositifs médicaux non dédiés et de l’environnement proche de la personne « cas possible », tout particulièrement de sa chambre. Le ministère indique sur ce point que « des recommandations sont en cours d’actualisations. Elles seront mises en ligne sur le site du HCSP[1]» ;
  • limiter les personnels intervenant auprès du patient (ex. uniquement du personnel senior) et regrouper les soins ;
  • organiser le transfert de la personne vers un établissement habilité pour le Covid-19 avec le Samu-Centre 15 ;
  • informer le patient des raisons et modalités du transfert et s’assurer de sa compréhension ;
  • dresser la liste des personnels et résidents ayant été en contact étroit et direct avec le « cas possible » et évaluer leur état clinique.

Comment se maintenir informé sur l’évolution du virus ?

Plusieurs réseaux de communication peuvent être mobilisés pour vous maintenir informé sur l’évolution du virus et sa possible propagation.

Inscription sur la liste de diffusion « DGC-URGENT »

Le ministère des Solidarités et de la Santé invite l’ensemble des professionnels de santé à s’inscrire sur la liste de diffusion « DGS-URGENT ». Cela permet de recevoir automatiquement des messages avertissant de problèmes sanitaires urgents.

Consultation de la plateforme de questions-réponses

Une foire aux questions relative au coronavirus Covid-19, régulièrement actualisée, est également consultable.

Utilisation de la plateforme téléphonique « Nouveau coronavirus »

Le ministère des Solidarités et de la Santé a activé depuis le 1er février la plateforme téléphonique d’information « Nouveau coronavirus ». Accessible au 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 9 h 00 à 19 h 00), elle permet d’obtenir des informations et des conseils sur le Covid-19.

[1] Haut Conseil de la santé publique.