Contrat d’engagement jeune : quels bénéfices pour les associations de notre secteur ?

23 mars 2022

Lancé le 1er mars 2022 dans la continuité du plan « 1 jeune, 1 solution », le contrat d’engagement jeune (CEJ) s’adresse aux jeunes de moins de 26 ans, sans emploi, ni formation, qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi. Objectif ? Une entrée plus rapide dans l'emploi grâce à un accompagnement personnalisé et soutenu. Il concernera au moins 400 000 jeunes en 2022. Décryptage.

Pour venir en aide aux jeunes les plus en rupture – jeunes sans domicile fixe, jeunes sortant de l’aide sociale à l’enfance (ASE), en situation de décrochage scolaire ou ayant des problèmes d’addiction… – une offre de service dédiée va être déployée en complément dans toute la France.

Le décret n° 2022-199 du 18 février 2022 encadrant le CEJ a été publié au Journal officiel du 19 février. Le texte précise les modalités de mise en œuvre du CEJ et la nature des engagements de chaque partie au contrat ; il fixe également les conditions d’attribution et de versement de l’allocation financière pouvant être versée aux jeunes au titre de cet accompagnement.

Nexem vous propose le décryptage de ce nouveau dispositif.