Nexem attentive au suivi des annonces gouvernementales pour les personnes en situation de handicap - [Communiqué]

30 octobre 2018

Nexem se réjouit de cette avancée significative dans la reconnaissance des droits des personnes en situation de handicap.
 

La loi de 2005, si généreuse et volontariste qu’elle fut, a dans les faits, contribué à donner un socle de droits inaliénables mais impossible à mettre en oeuvre concrètement pour les personnes porteuses de handicap. A l’usage ces droits se sont souvent révélés virtuels, tant les difficultés de tous ordres pour les rendre effectifs sont restées prégnantes.

La volonté du CIH d’entrer dans le concret en passant du virtuel à l’effectivité est une bonne chose qu’il convient de saluer et d’accompagner.

Par ailleurs, Nexem se félicite de la simplification de certains aspects de la vie des personnes concernées et l’intensification de leur reconnaissance citoyenne (octroi à vie de droits pour les handicaps non susceptibles d’évolution favorable, attribution de l’Allocation d’Éducation durant toute la durée de scolarité, octroi d’un droit de vote inaliénable, évolution des droits des majeurs protégés en termes de choix de vie).

Si Nexem se reconnaît dans les annonces du CIH, il n’en demeure pas moins des points de vigilance et des critiques.
Une vigilance, dans la mise en oeuvre effective des mesures annoncées par le CIH pour concrétiser une société inclusive et solidaire en matière d’accessibilité au droit commun.
Une critique, quand il convient de constater la non-indexation de l’AAH ou le non versement de la prestation complémentaire, et donc de s’interroger sur les conséquences financières de ces mesures qui doivent garantir à chaque personne en équité, les conditions d’un revenu réel et non d’un simple “reste à vivre”.

Convaincue que seule une dynamique globale peut soutenir les évolutions sociales et sociétales au regard des besoins actuels des personnes en situation de handicap, Nexem, en tant qu’organisation professionnelle d’employeurs, préconise d’inscrire les mesures annoncées dans une vision politique et systémique, seule solution de la prise en charge du handicap pour faire le lien avec les autres plans présentés et à venir : plan pauvreté, plan santé et concertation nationale « grand âge et autonomie ».
C’est dans cette optique que Nexem s’engage dans la transformation de l’offre sociale et médico-sociale pour répondre de manière plus concrète aux besoins des personnes accompagnées.

Expert lié

Sujet liés