Comité interministériel du handicap : 22 mesures annoncées par le gouvernement

5 décembre 2019

Ce 3 décembre, à l'occasion de la journée mondiale des personnes handicapées et à l'issue du comité interministériel du handicap (CIH), Édouard Philippe a annoncé que la clôture de la conférence nationale du handicap (CNH) se tiendrait le 11 février 2020.

Conférence nationale du handicap 2018-2019 : le gouvernement lance cinq grands chantiersUne date symbolique : il s’agira alors de l’anniversaire de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Le président de la République, qui participera à cette CNH, l’a souhaitée ouverte à tous, citoyens en situation de handicap ou non.  L’occasion de faire le point sur tout ce qui a été fait et surtout sur l’ensemble des mesures à venir.

22 mesures pour 2020

Le CIH a permis de faire le bilan des actions 2019. Le Premier ministre a ainsi dressé un bilan des dix mesures tenues en 2019 :

  1. Une attribution de droits à vie aux personnes dont le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement.
  2. Un droit de vote inaliénable pour les personnes majeures sous tutelle.
  3. Le droit de se marier, se pacser ou divorcer, sans recourir à l’autorisation judiciaire, pour les personnes majeures sous tutelle.
  4. La garde d’enfants en situation de handicap facilitée par l’octroi d’un bonus « inclusion » aux crèches et par la majoration du complément mode de garde pour les assistantes maternelles.
  5. L’attribution de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) jusqu’aux 20 ans de l’enfant quand le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement.
  6. Une couverture santé améliorée par la mise en place de la « complémentaire santé solidaire ».
  7. La revalorisation de l’allocation adulte handicapé.
  8. L’obligation d’installation d’un ascenseur dans les immeubles collectifs neufs dès le 3e étage.
  9. L’instauration depuis le 10 février 2019 de deux nouvelles consultations pour les enfants présentant des troubles du neuro-développement.
  10. La mise en place d’un forfait « bilan et interventions précoces ».

Le gouvernement se donne comme objectifs de continuer à simplifier et à améliorer, sur tout le territoire, la vie des citoyens en situation de handicap. En 2020, le gouvernement promet de mettre l’accent sur une société du choix, où chaque personne pourra avoir le parcours personnel, scolaire, professionnel, culturel et sportif qu’elle souhaite près de chez elle. 22 mesures ont alors été présentées par Édouard Philippe.

Enfin, le gouvernement rappelle que depuis 2017, il a privilégié une approche transversale, pragmatique et ambitieuse pour apporter des réponses aux personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, il s’inscrit dans une démarche de progrès pour un État inclusif. Un manifeste, porteur de 10 engagements concrets, sera endossé par chaque membre du gouvernement.

Sujet liés