Claire Compagnon nommée déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme

2 mai 2018

Un décret, publié le 26 avril au Journal officiel, vient instaurer la fonction de délégué interministériel à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND). Claire Compagnon a été nommée à ce poste placé sous l’autorité de la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel.

Ce décret constitue une concrétisation d’une des mesures du plan autisme présenté le 6 avril par le Premier ministre. Celle-ci se veut le gage de l’interministérialité de cette politique. L’arrêté liste les cinq missions attribuées à ce délégué :

  1. assurer le suivi de la mise en œuvre, au niveau interministériel, de la stratégie nationale et de sa prise en compte dans les politiques ministérielles associées ;
  2. garantir le recours régulier à l’expertise et l’expérience des usagers, des professionnels et des scientifiques ;
  3. coordonner le déploiement territorial de la stratégie ;
  4. coordonner, en mobilisant les parties prenantes à la stratégie nationale, la communication répondant aux besoins de sensibilisation, d’information et de formation ;
  5. proposer les évolutions nécessaires pour la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie nationale.

Claire Compagnon devra pour cela agir en liaison avec le secrétaire général du comité interministériel du handicap (CIH) et rendre compte de ses travaux au Premier ministre et à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.

Le délégué peut bénéficier du concours de moyens de fonctionnement et de personnels mis à disposition par les ministères.

Un conseil national

Un conseil national des troubles du spectre autistique et des TND, avec une mission d’étude et d’expertise, est placé auprès du délégué interministériel, qui en assure la présidence, le réunit chaque semestre et en fixe l’ordre du jour.

Sa composition sera fixée par arrêté de la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Il comprendra des représentants d’associations d’usagers et des familles, des professionnels, des représentants de l’État et des collectivités territoriales, des scientifiques et des personnalités qualifiées.

 

Claire Compagnon, inspectrice générale des affaires sociales (Igas), a présidé la concertation nationale pour la préparation de la nouvelle stratégie autisme. Antérieurement directrice générale adjointe de l’association AIDES puis directrice du développement à la Ligue nationale contre le cancer, elle est une spécialiste de la démocratie en santé.