Céline Poulet à la tête du Comité interministériel du handicap

27 août 2018

Selon un arrêté publié le 24 août 2018 au Journal officiel, le gouvernement a nommé Céline Poulet au poste de secrétaire générale du Comité interministériel du handicap (CIH). Elle succèdera le 1er septembre à Etienne Petitmengin, qui prend sa retraite. Il occupait la fonction depuis octobre 2015.

Juriste de formation, Céline Poulet a débuté sa carrière à la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole puis elle a rejoint, en 1999, la Fegapei. Elle y a occupé différents postes
jusqu’à devenir directrice générale adjointe en charge de la négociation nationale et des priorités de santé en 2012. Au cours de ces années, elle participe à différentes instances nationales au travers desquelles elle prendra une part active à la construction des politiques publiques et initiera de nombreux projets innovants au service des personnes en situation de handicap. Elle rejoint, en 2015, la direction santé et autonomie de la Croix-Rouge française en 2015. Dans ce cadre, elle poursuit son action au sein des différentes instances nationales (dont le comité stratégique de la santé mentale et le Conseil national des troubles du spectre autistique et des troubles du neurodéveloppement) et participera à la définition de la politique de la Croix-Rouge française pour une plus grande participation des personnes en situation de handicap. Elle y a notamment développé la communication alternative améliorée, l’empowerment et la pair-aidance.

Sa mission au sein du CIH

Elle “sera chargée de coordonner l’ensemble des actions gouvernementales menées en faveur des personnes handicapées et de suivre la mise en œuvre des décisions prises par le Comité interministériel du handicap”, a écrit Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, dans un communiqué. Sous la présidence du Premier ministre, ce dernier réunit l’ensemble des membres du gouvernement concernés par cette politique. Le secrétariat général du CIH assure, en outre, le secrétariat du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ainsi que le suivi de la mise en œuvre de la convention internationale de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.