Appel à projets 2020-2021 : plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté

9 décembre 2020

Dans le cadre de « France relance » - un plan national de relance auquel l’Europe contribue à hauteur de 40 - un plan de soutien exceptionnel de 100 millions d’euros à destination des associations contribuant, par leurs actions, à la lutte contre la pauvreté sera déployé sur 2 ans.

Il repose sur des appels à projets organisés par le ministère des Solidarités et de la Santé. Un premier appel à projets 2020-2021 correspond à une enveloppe de 50 millions d’euros et se décline au niveau national et au niveau régional pour laisser une large part au soutien des projets de proximité.

Les projets proposés pourront concerner notamment la précarité alimentaire, l’accès aux droits, le soutien aux familles notamment durant les 1 000 premiers jours de l’enfant ou l’insertion sociale et professionnelle. Attention, les délais sont très courts puisque les dossiers doivent être finalisés pour le 15 janvier 2021.

Ils devront relever d’un ou plusieurs des axes nationaux suivants :

  • Axe 1. Promotion de services innovants favorisant l’accès de chacun à une réponse à ses difficultés sociales.

Il s’agit d’améliorer le service rendu aux personnes en situation de précarité sur des besoins aujourd’hui mal couverts, comme par exemple l’accompagnement des personnes en situation de précarité alimentaire, aménager des espaces de rencontres pour les jeunes en situation de grande précarité.

  • Axe 2. Modernisation des dispositifs d'accès aux biens essentiels afin qu’ils soient mieux adaptés aux besoins des personnes et soutien de projets encourageant l’autonomie.

Il s’agit de soutenir les dispositifs qui proposent une offre de produits essentiels adaptée aux personnes en situation de précarité, comme par exemple la création de groupements d’achats dans les quartiers populaires impliquant leurs membres.

  • Axe 3. Modernisation ou optimisation des systèmes d’information et des infrastructures des associations au service de l’accroissement de l’activité d’accès aux biens essentiels.

Il s’agit de soutenir les initiatives d’optimisation et de modernisation des fonctions support des associations qui assurent un accès aux biens essentiels, comme par exemple une amélioration des systèmes d’information.

Si vous êtes intéressé, consultez l’appel à projets et les priorités propres à chaque région en cliquant ici.

Expert lié