Notre volontarisme se traduit par une capacité d’anticipation pour identifier les grandes tendances qui façonnent et vont façonner l’environnement des associations gestionnaires d’établissements et services sociaux et médico-sociaux. C’est grâce à cela que nous sommes et continuerons d’être en mesure de réfléchir, de construire, et donc d’agir, avec nos adhérents, pour investir les grands débats sociétaux et les politiques publiques.

« Afin de soutenir l’innovation sociale et d’agir sur l’évolution du secteur, Nexem s’inscrit dans une démarche prospective. »

Anticiper, c'est être en capacité de s'adapter aux mutations. Il faut alors savoir concilier créativité et agilité pour forger de nouvelles manières de voir et de faire, qui correspondent au futur de notre secteur et de ses acteurs. L’innovation sociale apparaît donc comme le corollaire de la prospective. C’est pourquoi nous investissons cette thématique. L’innovation sociale est au cœur de nos travaux, et fait écho à l’investissement prospectif, pour permettre à notre secteur de répondre aux défis et aux enjeux de demain.

« Nexem a un rôle majeur à jouer dans les choix sociétaux à venir. »

Concrètement, notre démarche en matière d’innovation sociale se traduit par le pilotage et l’expérimentation de projets innovants et par le soutien d’initiatives portées par ses adhérents.

Avec ce type de projets, il s'agit pour nous d’appréhender les impacts globaux de telles solutions, tant pour les personnes fragiles que sur le plan de l’évolution des pratiques et des organisations.

Inclusion et pouvoir d’agir : le dispositif Assistance au projet de vie

Par une approche centrée sur les attentes des bénéficiaires, l’assistance au projet de vie (APV) a pour objectif de faciliter le parcours des familles concernées par le handicap dans une perspective inclusive. Avec le soutien de l’Ocirp et des institutions de retraite complémentaire du groupe Klésia, nous pilotons la création de ce dispositif très structurant, expérimenté par cinq associations adhérentes sur sept territoires et évalué scientifiquement.

Leka, un outil éducatif pour accompagner les enfants avec autisme

Nous investissons le champ de la transformation numérique avec Leka, projet robotique au service de l’accompagnement des enfants avec autisme. En partenariat avec AG2R LA MONDIALE, nous accompagnons la start-up française Leka pour faire du robot qu’elle a créé un outil ludo-éducatif adapté aux besoins des enfants et des professionnels. Cinq associations adhérentes sont impliquées dans la démarche.

Scolariser les enfants avec autisme à l’école primaire : les dispositifs d’autorégulation

Grâce aux dispositifs d’autorégulation, les enfants ayant des troubles du spectre de l'autisme (TSA) mènent une scolarité à temps plein en classe ordinaire à l’école primaire. L’autorégulation est développée avec succès en Ontario (Canada) depuis plus de quinze ans. A l’initiative de l’Adapei de la Corrèze, elle est expérimentée en France avec l’appui de notre organisation, et en partenariat avec l’ARS de Nouvelle-Aquitaine, les rectorats de Limoges et de Poitiers et AG2R LA MONDIALE. Aujourd’hui, nous pilotons l’évaluation scientifique des trois dispositifs expérimentés[1] dans le cadre de ce partenariat.

L’autorégulation : une méthode pleinement inclusive

  • Des principes pédagogiques qui s’appliquent à tous les élèves, dans toutes les classes et tous les lieux de vie de l’école.
  • Des temps dédiés pendant lesquels l’enfant travaille les difficultés identifiées en classe entière.
  • Un plateau technique médico-social situé dans l’école.
  • Des pratiques professionnelles partagées entre les professionnels médico-sociaux, les enseignants et les personnels périscolaires.

« Ce dispositif répond à une attente forte d’inclusion réelle, sans stigmatisation de l’autisme, où le médico-social vient en appui des enseignants pour les apprentissages comportementaux sociaux, émotionnels et cognitifs. », Anne-Sophie Morena, directrice du pôle autisme de l’Adapei de la Corrèze

[1] Par l’Adapei de la Corrèze, Agir et vivre l'Autisme à Angoulême, l’association départementale des pupilles de l’enseignement public à Limoges (Les pep 87).

Fichier attaché